Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Espace presse / archive / 2003 / 0603g8

0603g8

0603g8

Communiqué de presse

Les pays du G8 incapables de réglementer les mauvaises pratiques des multinationales à Evian

Annemasse, 29 mai, 2003 – Alors que les gouvernants des pays les plus riches du monde se rencontrent à Evian, pour le sommet du G8 du 1er au 3 juin, les Amis de la Terre publient aujourd'hui un nouveau rapport. Ils mettent en lumière le fossé grandissant entre les discours sur la responsabilité sociale et environnementale des entrepises, et la réalité vécue par les victimes des multinationales qui ont leur siège dans les pays du G8.

Le rapport publié aujourd'hui “Corporate G8” décrit les comportements des multinationales les plus connues et les dommages qu'elles infligent à travers le monde. Huit multinationales de France, Allemagne, Grande-Bretagne, USA, Canada, Italie et Russie qui sont au coeur de controverses récentes.

Les promesses du G8 de rappeler la responsabilité des entrepises multinationales dans la mondialisation risquent de rester lettre morte, suite à l'abandon du plan d'action sur ce thème proposé par Jacques Chirac.

De nombreuses communautés ont appris à leurs dépens que les accords volontaires sont des miroirs aux alouettes.

Helene Ballande, des Amis de la Terre France, a déclaré à l'occasion du Sommet pour un autre monde qui se tient à Annemasse:
“Les pays du G8 ont les économies les plus puissantes et hébergent les sièges des plus grosses multinationales. Les gouvernants de ces pays ne sont pas prêts à arrêter les mauvaises pratiques de ces entrepises. Ce sont les populations les plus pauvres dans les pays du Nord comme du Sud qui doivent en subir les conséquences et l'environnement qui une fois de plus est détruit en toute impunité. »

“Au lieu de passer leur temps à négocier plus de droits pour les multinationales à l'Organisation mondiale du commerce, Bush, Chirac, Blair et les autres devraient promouvoir les droits des peuples et garantir une justice internationale qui défende leurs droits face aux crimes des multinationales. »

Jusqu'au 3 juin, les militants et représentants de la société civile des pays du Sud sont réunis au Contre sommet du G8 à Annemasse, pour discuter des alternatives à la mondialisation libérale.

Pour plus d'information ou le rapport, contactez

Les Amis de la Terre (en français): Helene Ballande: + 33-6-77107125
Friends of the Earth (in english) : Matt Phillips: +44 7817314 706

 


Actions sur le document

Presse

Journalistes: Pour questions des médias, veuillez communiquer avec Niccolo Sarno, coordonnateur des médias de ATI.

niccolo

 

Tel: +31-20-6221369 (à Amsterdam, Pays-Bas)

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse par e-mail, s'il vous plaît écrivez à
media [at] foei.org