Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Espace presse / archive / 2005 / 0704

0704

0704

Communique de presse
amis de la terre international
lundi 4 juillet 2005

bush rejette les discussions sur le climat

Edimbourg/Londres, 3 juillet 2005 –L'affirmation du président Bush de mettre en avant les intérêts américains dans l'action significative s'attaquant au changement climatique a été reçue avec colère par Friends of the Earth International. Le groupe chargé de la campagne pour la protection de l'environnement préconise aux autres dirigeants d'isoler le gouvernement Bush pendant les négociations du G8 cette semaine.

Interviewé ce soir, Bush aurait reconnu que le changement climatique « est un problème important sur le long terme auquel nous devons faire face » et qu'il est du à l'homme, « dans une certaine mesure ». Mais il refusera tout soutien à une avancée vers des réductions obligatoires des gaz à effet de serre. « Si cela ressemble à Kyoto, la réponse est non. [Kyoto] aurait détruit notre économie ».

Le vice-président de Friends of the Earth International a dit :

« Les politiques du gouvernement Bush sur le changement climatique sont à court terme, négligentes et immorales. Le président dit qu'il sera contre les objectifs de réduction de pollution car il veut protéger l'économie américaine, mais ses actions vont provoquer des dégâts à une échelle immense, y compris aux Etats-Unis. L'ordre du jour de bush est clairement dirigé par des intérêts d'investissement, y compris des entreprises qui considèrent la dépendance de l'Amérique au pétrole comme leur licence pour imprimer de la monnaie. »

« Les autres leaders du G8 doivent maintenant isoler Bush et trouver une cause commune avec les pays qui, eux, voient le besoin d'une action urgente, y compris la Chine et l'Inde. Un jour les Etats-Unis les rejoindront, mais en attendant, les pays qui ont conscience de la menace doivent aller de l'avant. »

Le refus d'agir de Bush va à l' encontre de mesures qui ont déjà été prises aux Etats-Unis. Beaucoup de sénateurs républicains reconnaissent maintenant l'implication de l'homme dans le réchauffement de la planète, tandis que plusieurs Etats ont décidé de réduire les émissions de gaz, et plus de 150 maires ont adopté des objectifs de réduction d'émissions du même genre que Kyoto. Le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, a été cité hier, appelant « tous les gouvernements » à combattre les émissions de gaz.

Un briefing sur le sommet du G8 est disponible sur : http://www.foe.co.uk/

Contacts:

En Ecosse

Helen Burley, Chargé de presse, + 44 (0) 7778 069 930 (m)
Lang Banks, Chargé de presse, 0131 554 9977/ + 44 (0) 7813 766759 (m

Catherine Pearce + 44 (0) 7811 283641

A Londres

Neil Verlander, Bureau de presse, + 44 (0) 20 7566 1649/ + 44 (0) 7712 843 209 (m)

 
 

Actions sur le document

Presse

Journalistes: Pour questions des médias, veuillez communiquer avec Niccolo Sarno, coordonnateur des médias de ATI.

niccolo

 

Tel: +31-20-6221369 (à Amsterdam, Pays-Bas)

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse par e-mail, s'il vous plaît écrivez à
media [at] foei.org