Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Espace presse / archive / 2010 / A Cancun, le Japon menace le progrès des négociations sur le climat

A Cancun, le Japon menace le progrès des négociations sur le climat

CANCUN, MEXIQUE, 1er décembre 2010 – Les Amis de la Terre International rapporte que le Japon vient d’annoncer son abandon du protocole de Kyoto, menaçant par la même occasion les progrès décisifs indispensables aux négociations des Nations Unies sur le climat à Cancun.

A l’ouverture des négociations des Nations Unies sur le climat à Cancun, qui ont débuté lundi et se termineront le vendredi 10 décembre, le Japon a annoncé l’abandon de l’unique traité en mesure de combattre les émissions croissantes de gaz à effet de serre des pays riches : le protocole de Kyoto. Ce traité historique a été non sans ironie conclu au Japon, alors que le pays présidait la troisième Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC) en 1997. 

 

Yuri Onodera, des Amis de la Terre Japon, explique : « La décision du Japon de quitter le traité de Kyoto montre un sérieux manque de reconnaissance de sa propre responsabilité historique et morale. En adoptant cette posture, le Japon s’isole du reste du monde. Pire encore, cette étape sape les négociations en cours et constitue une sérieuse menace aux progrès indispensables au sommet de Cancun. » 

 

Les négociations des Nations Unies à Cancun sur le climat sont perçues comme une épreuve décisive par laquelle la crédibilité du processus multilatéral de négociations sur le climat et la confiance des pays en développement peuvent être de nouveau établies. Les pays en développement souffrent d’ores et déjà des impacts du changement climatique provoqué par des pays développés tel que le Japon. Pourtant, le Japon a clamé ses intentions haut et fort pendant les deux premiers jours du sommet de Cancun : il annonce qu’il ne participera en aucun cas à la phase suivante du protocole de Kyoto, position confirmée par le premier ministre japonais Naoto Kan à Tokyo. 

 

Les Amis de la Terre International demande urgemment à ce que le Japon repense sa position et cesse de bloquer les négociations sur le climat qui viennent à peine de démarrer. Tous les pays riches, y compris le Japon, doivent convenir de réduire leurs émissions d’au moins 40% d’ici à 2020, sans avoir recours à la compensation des émissions de carbone, et garantir cela par une deuxième période d’engagement au protocole de Kyoto. 

 

Les Amis de la Terre tiendra une conférence de presse des sociétés civiles sur la position controversée du Japon sur Kyoto aux négociations sur le climat de Cancun aujourd’hui à 13H30 heure mexicaine dans la salle de presse Luna du bâtiment Azteca du Moon Palace Hotel, avec des conférenciers de Christian Aid, de l’Institut de l’environnement de Stockholm et des Amis de la Terre Japon. 

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS 

Marlijn Dingshoff, coordinateur médias des Amis de la Terre International, au +52 9981080378 (numéro de portable mexicain) ou au +31 651005630(numéro de portable néerlandais)

Mots-clés associés :
Actions sur le document

Presse

Journalistes: Pour questions des médias, veuillez communiquer avec Niccolo Sarno, coordonnateur des médias de ATI.

niccolo

 

Tel: +31-20-6221369 (à Amsterdam, Pays-Bas)

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse par e-mail, s'il vous plaît écrivez à
media [at] foei.org