Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Espace presse / archive / 2010 / ANNEE DE LA BIODIVERSITE 2010: APPEL URGENT A L'ACTION

ANNEE DE LA BIODIVERSITE 2010: APPEL URGENT A L'ACTION

SAN JOSE, COSTA RICA, 11 Janvier, 2010 – En réaction à la décision annoncée ce jour par les Nations Unies de faire de 2010 une Année Internationale de la Biodiversité, et qui invite “le monde à agir pour sauvegarder la diversité de la vie sur terre : la biodiversité”, le coordinateur du programme Forêts et Biodiversité des Amis de la Terre International, Isaac Rojas a déclaré: « Il est urgent d'agir dès aujourd'hui pour protéger la biodiversité. Environ la moitié des forêts du monde et à peu près un tiers de ses espèces ont été perdues au cours des trois dernières décennies. Nous devons tout particulièrement préserver nos forêts, qui abritent plus de 70% de la biodiversité terrestre. »

« Les 193 pays signataires de la convention de l'ONU sur la Diversité Biologique n'ont pas réussi  jusqu'à présent à réduire de façon significative le rythme auquel la biodiversité disparaît, en dépit de leur engagement de 2003 à réduire ce rythme d'ici 2010. »

« Mettre un terme à l'exploitation forestière dévastatrice constitue une urgence particulière car cette pratique honteuse tue non seulement la biodiversité mais aussi les moyens d'existence des populations. L'une des solutions que nous mettons en avant est connue sous le nom de gestion communautaire des forêts. C'est bien plus qu'une alternative à l'exploitation forestière destructrice: elle garantit la préservation de la biodiversité mais fournit également des moyens de subsistance durables aux populations qui dépendent de la forêt », a-t-il ajouté.
Visitez notre exposition de photos virtuelle

Avec la disparition de la biodiversité, le risque augmente pour les gens du monde du monde entier de subir des pénuries alimentaires, des menaces pour la santé et la perte de leurs moyens de subsistance.

1,6 milliards de personnes dans le monde dépendent des forêts, parmi lesquelles  60 millions d'indigènes qui dépendent entièrement des forêts pour leurs moyens d'existence, nourriture, remèdes et matériaux de construction.

« Les plantations d'arbres en monoculture représentent une autre grave menace pour la biodiversité. Leurs impacts sociaux et environnementaux sont sérieux et il doit y être mis fin. Ces plantations n'ont rien à voir avec des forêts, ce sont plutôt des déserts, mais verts, » ajoute Isaac Rojas.

« Le système économique néoliberal actuel, mettant en avant la privatisation, les exportations et la libéralisation des échanges commerciaux, accélère le déclin de la biodiversité de notre planète », prévient-il.

POUR PLUS D'INFORMATION


Coordinateur du programme Forêts et Biodiversité des Amis de la Terre International

Isaac Rojas, au Costa Rica: Email: isaac@coecoceiba.org

Tel: + 506-83 38 32 04 or 506-22 68 60 39 (Costa Rica)

NOTES


Pour en savoir plus sur l'Année Internationale de la Biodiversité, allez sur http://www.cbd.int

Visionnez ici un diaporama des photos lauréates de notre concours 2009 'Notre biodiversité, nos vies': www.foei.org/biodiversity-exhibit

Actions sur le document

Presse

Journalistes: Pour questions des médias, veuillez communiquer avec Niccolo Sarno, coordonnateur des médias de ATI.

niccolo

 

Tel: +31-20-6221369 (à Amsterdam, Pays-Bas)

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse par e-mail, s'il vous plaît écrivez à
media [at] foei.org