Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Espace presse / archive / 2010 / la biodiversite disparait a un rythme sans precedent

la biodiversite disparait a un rythme sans precedent

GENEVE, SUISSE – Le 22 mai, Journée de la Diversité Biologique, en cette année Année Internationale 2010 de la Biodiversité, les Amis de la Terre International attirent l'attention sur le fait que la biodiversité continue de disparaître à un rythme sans précédent et que les populations qui dépendent des forêts, de la pêche, ainsi que les pauvres sont ceux qui en subissent le plus les conséquences.

Le rythme auquel la biodiversité disparaît s'accélère de jour en jour. Depuis 1970, la population animale du globe s'est réduite de 30%, les mangroves et les herbiers marins de 20%, et les récifs de coraux vivants de 40%, d'après un rapport récent publié conjointement par l'ONU et l'Université de Cambridge [1].


38% de toutes les espèces recensées sont menacées d'une disparition imminente et parmi 15 indicateurs de mesure de la perte de la biodiversité, 9 continuent de se détériorer tandis que 2 seulement s'améliorent [2].


Une évaluation des espèces essentielles à l'échelle de l'UE a démontré que seulement 17% sont dans un état de conservation favorable, en dépit des mesures de protection [3].

Les Amis de la Terre International demandent à tous les gouvernements de ne pas se contenter de respecter les objectifs sur lesquels ils se sont mis d'accord dans la cadre de la convention de l'ONU sur la Diversité Biologique (CBD) mais et de renforcer également les politiques de préservation de la biodiversité, d'adopter des objectifs ambitieux au niveau mondial, et de commencer à agir sans attendre.


2010 ne restera pas dans les annales comme l'année qui a vu la biodiversité cesser de diminuer, mais elle pourrait être une année charnière dans les politiques de préservation de la biodiversité.

Friedrich Wulf, expert en biodiversité des Amis de la Terre Europe a déclaré : « Chaque être humain est affecté d'une manière ou d'une autre par la perte de la biodiversité. Celle-ci est essentielle au maintien de la vie sur Terre. Les communautés qui dépendent des forêts et des jungles, et de leur diversité biologique, sont aujourd'hui confrontées à la destruction de leurs habitats et de leurs moyens de subsistance à travers la perte de biodiversité. Les droits collectifs et les savoirs traditionnels détenus par ces communautés doivent être respectés>>.


Isaac Rojas, coordinateur du programme forêts et biodiversité des Amis de la Terre, vient du Costa Rica, l'un des pays les plus riches en diversité biologique au monde. Il déclare:

“Il faut s'attaquer aux causes structurelles de la disparition de la biodiversité. Si nous ne nous attaquons pas aux causes profondes, la diversité biologique et la vie sur Terre disparaîtront à un rythme encore plus rapide. La biodiversité disparaît à cause de l'extension des projets miniers et pétroliers, des plantations et de l'agrobusiness.”


“Simultanément, les accords de libre échange et d'investissements ainsi que les mécanismes de marché, tout comme l'OMC et certains organes de l'ONU aident les entreprises multinationales à privatiser la biodiversité pour leur propre profit. Ce processus contribue à faire disparaître la biodiversité et constitue une réelle menace pour les communautés rurales et indigènes parce qu'elles perdent leurs ressources naturelles.”


“Dans mon pays, le Costa Rica, le Président Arias a déclaré que les mines d'or sont une activité d'intérêt public, même au prix de la biodiversité, ce qui est scandaleux. Des activités qui portent atteinte à l'environnement comme l'extraction minière à grande échelle ont de graves conséquences pour les populations et la biodiversité et il faudrait s'y opposer” ajoute Isaac Rojas.

POUR PLUS D'INFORMATION CONTACTEZ

Isaac Rojas, coordinateur du programme forêts et biodiversité des Amis de la Terre International, – Email: isaac@coecoceiba.org ou Tél: + 506-83 38 32 04 ou 506-22 68 60 39 (numéros Costa Ricainss)

Friedrich Wulf, Directeur de la Politique internationale pour la biodiversité pour les Amis de la Terre Europe– Tél: +41 613 179 242 or +49 176 853 22510 (mobile)

NOTES

[1] Des informations sur ce rapport sont disponibles à l'adresse: http://www.unep.org/Documents.Multilingual/Default.asp?DocumentID=620&ArticleID=6547&l=en&t=long


[2] Ce rapport – Global biodiversity outlook 3 – est disponible ici: http://www.cbd.int/doc/publications/gbo/gbo3-final-en.pdf


[3] Ce rapport est disponible à l'adresse: http://ec.europa.eu/environment/nature/knowledge/rep_habitats/docs/com_2009_358_en.pdf

Actions sur le document

Presse

Journalistes: Pour questions des médias, veuillez communiquer avec Niccolo Sarno, coordonnateur des médias de ATI.

niccolo

 

Tel: +31-20-6221369 (à Amsterdam, Pays-Bas)

Si vous souhaitez recevoir nos communiqués de presse par e-mail, s'il vous plaît écrivez à
media [at] foei.org