Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Prix Pinocchio 2013 : le vote est lancé !

Prix Pinocchio 2013 : le vote est lancé !

Les Amis de la Terre France, en partenariat avec le CRID (Centre de Recherche et d'Information pour le Développement) et Peuples Solidaires/ActionAid France, lancent aujourd'hui le vote public pour l'élection des Prix Pinocchio 2013.

Mettant en lumière des cas concrets de violations de droits sociaux et environnementaux par des multinationales nominées, ces Prix sont l'occasion de dénoncer le fossé entre les discours « développement durable » et les actes réels constatés sur le terrain. Au travers des Prix Pinocchio, ces organisations militent pour un encadrement juridique contraignant des activités des multinationales.

Six ans après la première édition des Prix Pinocchio du développement durable, les Amis de la Terre France, en partenariat avec le CRID et Peuples Solidaires, lancent l'édition 2013 et appellent au vote sur www.prix-pinocchio.org. Neuf entreprises sont ainsi nominées dans trois catégories (1)

  • Plus vert que vert : prix décerné à l'entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles.


· Areva et son musée de la mine Urêka

· Air France et la compensation carbone à Madagascar

  • BNP Paribas et la recherche contre changement climatique


· Mains sales, poches pleines : prix décerné à l'entreprise ayant mené la politique la plus opaque au niveau financier (corruption, évasion fiscale, etc.), en termes de lobbying, ou dans sa chaîne d'approvisionnement.

· Auchan et l'effondrement de l'usine du Rana Plaza au Bangladesh

· Apple et la mine d'étain de Bangka en Indonésie

  • Alstom et les grands barrages de Belo Monte et Rio Madeira au Brésil


· Une pour tous, tout pour moi ! : prix décerné à l'entreprise ayant mené la politique la plus agressive en terme d'appropriation, de surexploitation ou de destruction des ressources naturelles.

· Total et les gaz de schiste en Argentine

· Veolia et la privatisation de l'eau en Inde

· Société Générale et la mine de charbon Alpha Coal en Australie

Selon Nathalie Peré-Marzano, déléguée générale du CRID : « Les acteurs privés, en particulier les entreprises multinationales, se voient confier par les Etats un rôle prépondérant dans le « développement » qu'ils résument encore à la croissance économique. Cette vision est fortement questionnée aujourd'hui car ces multinationales sont au cœur du système qui creuse les inégalités partout dans le monde, exploite abusivement les ressources naturelles et porte atteinte aux droits fondamentaux des populations. »

Pour Fanny Gallois, responsable des campagnes de Peuples Solidaires/ActionAid France : « De l'exploitation des travailleurs et des travailleuses aux accaparements des ressources naturelles des populations, en passant par les atteintes à l'environnement, les activités des multinationales, notamment françaises, ont des impacts parfois catastrophiques. Les Prix Pinocchio sont là pour les interpeller sur leur responsabilité et pour rappeler aux élus et au gouvernement qu'il est temps de réguler les activités de ces entreprises ».

Juliette Renaud, chargée de campagne sur la Responsabilité sociale et environnementale des entreprises aux Amis de la Terre France, conclut : « Des ministres du gouvernement actuel, notamment Nicole Bricq, ont admis la nécessité de reconnaître la responsabilité légale des maisons-mères des multinationales vis-à-vis des dommages causés par leurs filiales et leurs sous-traitants. Il faut maintenant passer à l'acte, en mettant en place un cadre légal contraignant et mettre fin à leur impunité. Issus de tous les continents, les citoyens affectés par les entreprises nominées aux Prix Pinocchio devraient tous pouvoir jouir des mêmes droits et d'un même accès à la justice ».

La mobilisation autour des Prix Pinocchio se déroulera du 15 octobre au 19 novembre, date de la cérémonie de remise publique des Prix (2). Des focus bi-hebdomadaires seront faits afin d'éclairer au mieux chaque cas. Des groupes locaux des Amis de la Terre et de Peuples Solidaires organiseront des actions en région. Un stand est prévu à Paris lors de la Semaine de la solidarité internationale.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici : prix-pinocchio.org

Contacts presse :

· Caroline Prak, Les Amis de la Terre France - 01 48 51 18 96 / 06 86 41 53 43 - caroline.prak@amisdelaterre.org

· Fanny Gallois, Peuples Solidaires/ActionAid France - 01 48 58 21 85 / 06 19 89 53 07

· Camille Champeaux, CRID - 01 44 72 89 74 - c.champeaux@crid.asso.fr

Notes

[1] La présentation détaillée des Prix Pinocchio et des neuf cas nominés en 2013 est accessible en français, anglais et espagnol sur le site suivant : www.prix-pinocchio.org à partir du 15 octobre.

[2] Les Prix Pinocchio sont remis sur la base des votes de milliers d'internautes du monde entier. La cérémonie de remise des prix sera organisée le 19 novembre 2013 avec Peuples Solidaires et le CRID, à la Java, Paris 10e. L'inscription est ouverte ici

Suivez les Prix Pinocchio et l'actualité des Amis de la Terre sur Twitter @amisdelaterre

Les Prix Pinocchio du développement durable 2013 sont organisés en partenariat avec Basta, L'Observatoire des multinationales et la Radio Mundo Real


Actions sur le document

Dans le monde

map