Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Publications / corporates / clashes / mess

mess

mess
 

avec les grosses compagnies

échauffourées


2002   

 

bhp billiton, l'australie

Le géant minier australien BHP Billiton était l'actionnaire majoritaire de l'Ok Tedi Mining Ltd (OTML) et l'opérateur de la mine jusqu'au tout début 2002. La compagnie a alors cédé la majorité de ses actions dans l'OTML à la toute nouvelle compagnie dénommée de façon ironique Sustainable Développement Project Company (la Compagnie pour le Développement Durable nDT).

Cette révolution silencieuse a démontré le pouvoir des compagnies multinationales en PNG. Avec ce transfère, la BHP a obtenu une indemnité légale de la part du gouvernement de la PNG quant à toute la pollution et aux destructions qu'elle a déjà occasionnées et qu'elle occasionnera dans l'avenir. Le gouvernement a abandonné sa souveraineté en ne réussissant pas à protéger ses citoyens par l'établissement de normes environnementales et par la surveillance des activités des compagnies.

Au même moment la compagnie essayait de convaincre les populations locales de signer les Community Mine Continuation Agreements qui entérineraient, la perte de leurs droits (pour le reste du siècle), en leur qualité de propriétaires des terres. Ils ne pourront plus ainsi poursuivre la compagnie pour les dommages ou les catastrophes environnementales.

Les communautés de la région du fleuve fly ont résisté au désir de la BHP Billiton d'utiliser le fleuve comme décharge des déchets miniers. Par deux fois elles ont trainé la compagnie devant les tribunaux pour l'obliger à adopter des systèmes de gestion environnementale. Le DG de BHP Billiton Brian Gilbertson a fait sensation au sujet d'Ok Tedi lors de la conférence de la Global Mining Initiative en Mai 2002 en déclarant que la compagnie ne participerait plus à tout nouveau projet qui déverserait les déchets dans les fleuves. Ce n'est pas du tout convainquant de la part d'une compagnie qui s'est retirée d'un désastre environnemental de type exceptionnel à l'échelle globale en tendant la calice empoisonnée aux locaux.

pour plus d'informations: www.mpi.org.au/oktedi

 

Actions sur le document

Dans le monde

map