Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Publications / corporates / clashes / pcbs

pcbs

pcbs
 

avec les grosses compagnies

échauffourées


2002   

 

bayer, allemagne| monsanto, éu| kanegafuchi, le japan

"Il est plus que raisonnable que les compagnies qui ont produit, vendu et gagné de l'argent avec du PCB et qui sont plus que tout le monde assez conscientes des effets nocifs de ce produit, contribuent aux coût de la dépollution."
Øivind Østberg, avocat norvégien.

. En 1998 et 1999, dix jeunes activistes des Amis de la Terre Norvège ont pris la mer dans le but de pister la pollution de PCB le long de la côte où opèrent des manufacturiers de cette substance chimique industrielle toxique. '' cette prise des empreintes digitales chimiques '' les a aidés à identifier et à attribuer la pollution spécifique de PCB à des compagnies productrices comme Bayer, Monsanto et Kanegafuchi.

Les résultats de leurs investigations ont créé des ondes de choc à travers toute la Norvège. L'analyse des échantillons a révélé des niveaux élevés de pollution de PCB au large de la côte. Les PCB sont utilisés dans les huiles hydrauliques, les peintures des bateaux, les matériaux de construction et les équipements électriques. Ils font partie des toxines environnementales les plus dangereuses connues pour causer des cancers, des déséquilibres hormonaux et des troubles de comportement. Même si la plupart des pays ont banni les PCB dans les années 1970 il demeure que ces produits ne se dégradent pas facilement et persistent pendant des centaines d'années dans l'environnement.

La pollution des PCB en Norvège est un problème aussi préoccupant que coûteux. Les ventes de poissons en provenance de plusieurs zones de fjord ont été interdites affectant les moyens de substance de beaucoup de pêcheurs. Le coût total de la dépollution des eaux côtières de la Norvège a été évalué à 2,5 milliards de dollars US. Les Amis de la Terre Norvège essaie de convaincre les autorités du port d'Oslo d'engager des poursuites judiciaires contre Bayer et Monsanto pour la couverture partielle de coûts. Sans aucun doute intimidées par la puissance de ces compagnies ces autorités continuent par ne pas vouloir les tenir responsables de leurs actions.

pour plus d'informations: www.naturvern.no/gift/index.en.html, teo@naturvern.no

 

Actions sur le document

Dans le monde

map