Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Publications / link / gmo / 9

9

9
  link
  

 

Au début de 1994, la célèbre Food and Drug Administration des Etats-Unis (FDA) a fait savoir que la tomate Flavr Savr, nouvel organisme GM produit par Calgene, était aussi sûr que les tomates sélectionnés par les méthodes traditionnelles, ce qui en fit le premier produitGM agricole du monde disponible à la vente.

Calgene, une petite start-up californienne, avait produit cette tomate GM pour qu’on puisse la cueillir mûre puis la transporter sans se mâcher. L’entreprise pensait que la durée de vie de cette tomate dans les étalages serait prolongée et qu’ainsi elle pourrait offrir à l’industrie agroalimentaire et aux consommateurs un produit plus savoureux.

La FDA approuva la mise sur le marché du produit et décida plus généralement d’appliquer à ces produits la même réglementation qu’aux autres et donc de ne pas exiger de test spécifique préalable à la mise en vente, estimant que les deux types de produits étaient identiques ou du moins semblables. Cependant il n’existait aucune preuve du fait que cette variété de tomate était sans danger. Et de fait, la FDA avait ignoré l’avis des scientifiques de ses propres services alertés par des travaux qui montraient que ces tomates pouvaient potentiellement entraîner des lésions gastriques. L’une des études en question montrait qu’on avait observe des lésions importantes sur 4 des 20 rats femelles nourris par ces tomates ; dans une autre, les rats montraient aussi des lésions microscopiques. La FDA ne prit pas en compte ces données et ne les fit d’ailleurs pas connaître publiquement.

En 1994, on étiqueta “GM” la tomate Flavr Savr vendue sous la marque MacGregor. Elle s’est relativement bien vendue au départ et était distribuée dans 2500 points de vente à travers tout le pays en 1995. Mais en définitive, entre les inquiétudes sanitaires des consommateurs, son prix, qui atteignait presque le double de celui des tomates ordinaires, la saveur de ces tomates identique à celle des autres et leur propension à s’abîmer dans les étalages, elles furent retirées du marché en 1997. En définitive la première plante GM commercialisée a fait un flop: ce ratage commercial a conduit Calgene au dépôt de bilan, car elle avait accumulé de lourdes dettes pour le développement de cette variété, et au rachat par Monsanto qui par la suite n’a jamais essayé de produire une tomate semblable à la Flavr Savr au sombre bilan.

source: Soil Association: www.soilassociation.org

 

Actions sur le document

Dans le monde

map