Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Publications / link / privatization / 51case

51case

51case
  numero 107 link
janvier 2005   

 

le nouveau colomb: craig venter conquiert les gènes de l’amérique latine

Le 9 juillet 2004 le gouvernement des Bermudes a manifesté publiquement son inquiétude que leurs ressources génétiques soient exploitées commercialement à travers deux projets de bioprospection menés par Diversa et par le Dr Craig Venter. Tandis que Diversa collectait une protéine extraite d’un corail qui est commercialisée comme outil biotechnologique, Venter s’adonnait à chercher dans la mer des Sargasses des organismes pouvant transformer le dioxyde de carbone en une source d’énergie propre. Son projet a reçu 9 millions de dollars du ministère de l’Énergie des États-Unis: il a collecté et décodé plus de 1 800 espèces nouvelles.

Depuis son yacht de trente mètres, le Sorcerer II, les chercheurs ont pris des échantillons dans les eaux territoriales du Mexique, du Costa Rica, du Panama, de l’Équateur (îles Galapagos), du Chili et de la Polynésie française: dans le cas de l’Équateur et du Costa Rica, sans autorisation aucune des autorités nationales.

Craig Venter est célèbre pour le rôle qu’il a joué à dresser la carte du génome humain dans le cadre du projet Human Genome, où il a soulevé des controverses en présentant des demandes de brevets nord-américains pour des milliers de séquences génétiques du cerveau humain. L’organisme concerné a fini par refuser les brevets demandés.

 

Actions sur le document

Dans le monde

map