2009

Sub-archives

01/12/2009

Nos revendications en matière de justice climatique

by PhilLee — last modified 01/12/2009 10:35

Les Amis de la Terre International réclament un accord fort et équitable aux prochaines négociations sur le climat. Un tel accord ne sera obtenu que si les exigences suivantes sont rencontrées:

Les pays développés doivent reduire d'urgence et de façon radicale les émissions – sur leur propre territoire. La compensation carbone est une fausse solution.

redd-myths-tn2Les pays développés doivent s'attaquer au changement climatique en procédant d'urgence à des véritables changements chez eux. La compensation carbone – qui permet aux pays developpés d'acheter des crédits carbone aux pays en développement afin d'éviter de réduire leurs propres émissions – n'a aucun rôle à jouer dans un accord international équitable contre le changement climatique.

 

Les gouvernements des pays développés savent que le recours aux compensations carbone ne permet pas de lutter efficacement contre le changement climatique, mais ils tentent de convaincre le public qu'en investissant dans la compensation, ils agissent réellement contre le changement climatique.

 

Le recours aux compensations carbone ne présente aucun bénéfice pour le climat ni pour les pays en développement – il ne bénéficie qu'aux pays développés, aux investisseurs privés et aux principaux pollueurs qui veulent juste continuer à faire des affaires.

 

La justice en matière de climat signifie la réduction des émissions des pays développés, et des fonds pour une croissance propre dans les pays en développement, ainsi que pour l'adaptation aux effets du changement climatique – mais aussi la nécessité pour nous de consommer autrement.

 

La justice en matière de climat sera obtenue quand les pays qui ont le plus de responsabilités historiques dans l'apparition du changement climatique seront ceux qui font le plus pour éviter davantage de dégats et réduire de façon significative les émissions chez eux.

 EU energy flag

Les pays en développement et les populations et communautés pauvres ont beaucoup moins contribué au chagement climatique mais en sont pourtant les plus affectées. 

Les pays riches, développés sont responsables de l'immense majorité des gaz à effet de serre aujourd'hui présents dans l'atmosphère, et donc portent la plus grande part de la responsabilité du changement climatique.

Les pays développés doivent financer la transition vers des économies sobres en carbone dans les pays en développement et les soutenir dans leur adaptation aux impacts du changement climatique, tout en reconnaissant leur droit à se développer sur un mode durable.

 

Inclure les forêts dans les initiatives de compensation carbone est une erreur et détourne l'attention des vraies solutions au changement climatique et à la  déforestation.

ricardo-redd-tn

Le commerce des forêts n'a aucun rôle à jouer dans un accord international équitable pour combattre le changement climatique.

 

Inclure les forêts dans les initiatives de compensation carbone ne marche pas: cela détourne l'attention de véritables mesures pour réduire les émissions et prévenir la déforestation, et c'est une menace pour les Populations Indigènes qui en dépendent pour leur survie.

 

 

 

Les fonds publics pour la lutte contre le changement climatique doivent être gérés par les Nations Unies, pas par la Banque Mondiale.

World Bank meetings in Washington in October 2008

Les fonds pulics consacrés à la lutte contre le changement climatique doivent passer par la CCNUCC et non la Banque Mondiale, car celle-ci n'est pas la bonne institution pour contrôler les fonds destinés au changement climatique.

La Banque Mondiale et le principal prêteur multi-latéral pour les projets pétroliers et gaziers et un des principaux acteurs de la déforestation. Elle est incapable de respecter ses propres recommandations internes de cesser de financer l'extraction du charbon, du pétrole et du gaz, source de destruction de l'environnement et de pauvreté.

La Banque Mondiale n'est pas une institution transparente ni démocratique, la prise de décision y est dominée par les pays 'donneurs'. C'est aussi le principal courtier en carbone au monde et devenir le grand argentier du climat la placerait dans un conflit d'interêts malsain.

Tout financement en dehors de la CCNUCC – y compris le fonds d'investissement climat de la Banque Mondiale- ne peut être considéré comme répondant aux engagements des pays développés. 

 

Les pays développés ont une dette et doivent la rembourser.

La dtn-climate-justiceette climatique est la dette que les pays riches doivent rembourser aux pays en développement parce qu'ils ont émis la grande majorité des gaz à effet de serre présents dans l'atmosphère, bien plus que la 'part équita

ble' qui aurait été la leur.

Les pays développés doivent remourser la dette climatique contractée envers les pays en développement en tenant compte de leur responsabilité historique. Ceci recouvre des réductions immédiates et rapides des émissions, des transferts financiers équitables et efficaces, le transfert des technologies approppriées et la réparation des dégâts causés.

Tous les fonds consacrés au climat doivent contriuer à des solutions réellement durables pour les  communautés locales, en particulier celles mises en oeuvre par les Populations Indigènes, les femmes et les petits paysans.
Le financement du climat doit exclure les fausses solutions telles que plantations, agrocarbutrants, énergie n

ucléaire et capture et stockage du carbone.


Tous les accords doivent respecter les traités et obligations existants au niveau international en matière de droits de l'homme, en particulier la Déclaration de l'ONU sur les droits des Peuples Indigènes.

Négociations climat de l'ONU 2009: copenhague

by PhilLee — last modified 01/12/2009 12:40

Lorsque les dirigeants mondiaux se sont réunis à Copenhague pour discuter des efforts à faire pour lutter contre le réchauffement planétaire, les Amis de la Terre International ont réclamé des nations riches industrialisées, qui ont au cours de l'histoire émis le plus de gaz à effet de serre, de se mettre d'accord d'urgence sur des réductions conséquentes de leurs émissions à partir de MAINTENANT.

Flood-2

Nous avons réclamé des pays développées de prendre des mesures contre le changement climatique en procédant sans tarder à de véritables changements chez eux. La compensation carbone – qui permet aux pays developpés d'acheter des crédits carbone aux pays en développement afin d'éviter de réduire leurs propres émissions – n'a aucun rôle à jouer dans un accord international équitable contre le changement climatique.

 

Nous croyons en la Justice Climatique, un concept qui signifie la réduction des émissions des pays développés, et des fonds pour une croissance propre dans les pays en développement, ainsi que pour l'adaptation aux effets du changement climatique – mais aussi la nécessité pour nous de consommer autrement.

 

rapports/publications

Résumé des demandes et matrice des critères éthiques

Télécharger [pdf]

 

Le financement de la justice climatique

Télécharger [pdf]

 

Les mythes au sujet du REDD

Analyse critique des mécanismes proposés pour réduire les émissions dues au déboisement et à la dégradation des forêts dans les pays en développement.

Téléchargez la version intégrale fiche technique

[PDF]

Téléchargez la version intégrale

[PDF]

 

Climate Justice Times: un journal publié par les AdTI pendant les négociations climat de l'ONU à  Copenhague pour mettre en lumière nos positions sur des questions telles que les compensations carbones et les agrocarburants. Téléchargez [pdf]

 

communiqués de presse

Lisez nos communiqués quotidiens au sujet des négotiations

 

blog

Consultez les informations publiées depuis la conférence de l'ONU et le  Klimaforum – le sommet climat alternatif.

 

Radio

Ecoutez le reportage de Radio Monde Réel

 

video et photos

Visionnez les vidéos de Copenhague
Regardez les photos sur Flickr

22/07/2009

La bouteille à la mer des Amis de la Terre

by PhilLee — last modified 22/07/2009 15:45
Filed Under:

Si vous êtes affecté par les changements climatiques, si vous luttez contre les fausses solutions (le nucléaire, les barrages gigantesques et les agrocarburants par exemple) ou si vous êtes simplement convaincu que votre gouvernement devrait faire plus pour trouver des solutions justes à la crise climatique, envoyez nous votre message !

Votre message pourrait prendre la forme d’une video, un message oral enregistré, une chanson, photographe, un dessin ou une lettre. Nous allons les envoyer à Friends of the Earth International qui vont les intégrer dans une installation moderne et interactive lors du forum alternatif à Copenhgaue, le Klimaforum


climatebellyJetez votre bouteille à la mer avec les Amis de la Terre!

Nous voulons confronter les dirigeants et les gens dans la rue avec les témoignages des gens déjà affectés par les changements climatique. Vous aussi, envoyez nous votre bouteille à la mer et nous le présenterons au sommet de Copenhague en décembre.
Rejoignez-nous pour que notre message soit encore plus fort! Exigez la justice climatique!

 

Nous recueillons les messages de tout le monde, et vous aussi !

 

Besoin d’inspiration?

Il y a beaucoup de choses que vous pourriez dire.
Voici quelques questions pour vous inspirer, mais sentez-vous libre de formuler vos propres questions
 

  • Quel message souhaiteriez-vous passer auprès de la délégation française qui portera la voix de notre pays durant les négociations de Copenhague en décembre ?
  • Comment imaginez-vous notre climat en 2020 ?
  • Quelles sont, pour vous, les solutions pour stopper l’injustice climatique ?
  • Quels sont les projets dans votre région qui bafouent nos chances d’atteindre la réduction de 40% de gaz à effet de serre en 2020 ?

 

Comment est-ce que les messages seront utilisés?

climate refugees

Ces messages vont être utilisés de plusieurs façons:

 

  • Une installation lors du Klimaforum où des milliers de personnes convergeront;
  • Un journal ‘Amis de la Terre’ donné à tous les négociateurs du CCNUCC ;
  • Un jeu interactif créé par des étudiants d’art
  • une page dédié sur notre site web

 

Après le sommet de Copenhague, ces messages, des sortes de ‘bouteilles à la mer’ traverseront des villages et des villes affectés par les changements climatiques et voyageront ainsi jusqu’aux conférences climatiques dans l’avenir pour que tout le monde puisse voir, sentir et entendre les effets des changements climatiques.

 

Comment envoyer mon message?

Votre message peut être sous format numérique, comme une video, un son ou une photo, ou il peut être un message physique, un dessin sur papier, ou un patchwork. Tout ce que vous voulez, sous n’importe quel format, dans n’importe quel langue, avec ou sans mots !

  • email

Envoyez nous un e-mail: climatecapsule@foei.org

  • une lettre

Climate capsule

Friends of the Earth International

PO Box 19199

1000 GD Amsterdam

The Netherlands

 

Une dernière chose ...

climatejusticelogo

 

S’il vous plait, prenez-un moment pour signer notre pétition !

 

Merci

11/06/2009

Exigez la justice climatique à Copenhague

by PhilLee — last modified 11/06/2009 13:40

Lors du sommet sur le climat de l’ONU en décembre prochain seront prises de cruciales décisions sur le futur de la planète. Vous pouvez influencer ces décisions en faisant écouter votre voix. Lisez la suite pour savoir comment.

2009 est une année cruciale pour les militants du climat et les leaders mondiaux qui prendront des décisions à long-terme pour limiter le changement climatique et ses dangers lors du sommet sur le climat qui se tiendra à Copenhague en décembre prochain.

 

Des militants du monde entier se réuniront pour démontrer l’étendue et la force de notre sentiment sur les questions climatiques, et vous pouvez en faire partie. Nous devons dire à nos chefs et nos politiciens que nous n’accepterons pas un nouvel accord peu enthousiaste lors de leurs négociations au Danemark.

 

Il existe plein de manières de faire entendre votre voix avant et pendant le sommet sur le climat. Voici trois choses pour débuter…

 

1. Signez la pétition

flood-2.jpg

Dites à votre gouvernement que vous voulez un accord juste en signant dès maintenant notre pétition !
Elle sera transmise aux politiciens et chefs tout autour du monde. Vous pouvez suivre le progrès de la pétition, comme le nombre de personnes l’ayant signée jusqu’ici et à qui elle a été transmise, sur le blog.

Signez la pétition sur exigeonslajusticeclamatique.org

2. Envoyez votre message à la capsule du climat

climatebelly

Si vous êtes touché par le changement climatique en vous battant contre de fausses solutions (comme l’énergie nucléaire, les grands barrages hydrauliques ou les biocarburants) ou que vous êtes simplement convaincu que votre gouvernement devrait agir plus pour trouver des solutions justes au changement climatique, envoyer votre message !

 

Votre message, qui doit être sous forme d’une vidéo, d’un enregistrement audio, d’une photo, d’un dessin ou d’une lettre, sera utilisé de plusieurs manières lors des négociations sur le climat. Telle qu’une  installation, un journal spécial des Amis de la Terre, un jeu interactif et dans une section spéciale sur ce site.

 

Découvrez en plus et participez à la capsule du climat

 

flood-1.jpg3. Inondez pour la justice climatique

Le samedi 12 décembre 2009 aura lieu l’ »Inondation pour la justice climatique » à Copenhague. Au milieu des deux semaines de négociations, nous inonderons les rues de Copenhague de nos exigences pour la justice climatique.

Nous encourageons un maximum de personnes à se rendre à Copenhague, en utilisant le moyen de transport le plus écologique possible, pour prendre part au mouvement pour la justice climatique. Cet événement sera le point culminant d’une année de cyberaction, actions dans les rues et militantisme des groupes des Amis de la Terre de par le monde.

Si vous partagez notre vision des choses, venez rejoindre le spectacle du 12 décembre, lorsque nous utiliserons nos corps et nos voix pour créer un message que ceux qui prennent les décisions ne pourront ignorer : l’inondation arrive ! 

Si vous souhaitez vous joindre à nous, merci de contacter votre groupe local des Amis de la Terre pour connaître les possibilités de transport ou l’organisation d’une action locale le 12 décembre.
Vous pouvez trouver ici les informations sur le groupe le plus proche.

Si vous êtes basé en Angleterre, au Pays de Galles ou en Irlande du Nord, plus d’informations ici.