Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 

apprenez plus

Justice económique – resister le néoliberalisme

Le problème

Le commerce et l’investissement, le financement du développement et les pressions exercées par les entreprises sont les moteurs du modèle économique actuel, fondé sur la croyance que l’exportation et la croissance économique feront du monde un meilleur endroit pour vivre. Pourtant, s’il est vrai qu’il a été très avantageux pour les grandes entreprises, le système exclut et désavantage les plus pauvres, tout en contribuant considérablement à la destruction de l’environnement.

 

De plus en plus, les sociétés transnationales, les banques et les gouvernements travaillent ensemble et gagnent chaque jour en puissance. La voix du commun des mortels se perd dans les instances où l’on prend les décisions importantes. Les politiques néolibérales, qui préconisent la privatisation, l’augmentation des exportations et la libéralisation du commerce international, font partie de la notion de richesse économique aujourd’hui dominante. Or ces politiques, qui visent à accroître la production, ne prennent pas en compte leurs véritables coûts sociaux et environnementaux et provoquent de graves injustices sociales et l’exploitation immodérée des ressources naturelles du monde. Pour beaucoup de personnes, il devient de plus en plus difficile de subvenir à leurs besoins et d’exercer leurs droits élémentaires.

 

La solution

Les orientations économiques dominantes doivent changer. Les mouvements populaires présents et passés nous montrent qu’il y a d’autres possibilités. Nous devons rejeter la domination du néolibéralisme et créer des conditions favorables à l’application de systèmes de remplacement plus équitables et durables.

 

Ce que nous faisons

Le programme Justice économique – résistance au néolibéralisme des Amis de la Terre International suit les développements économiques de façon systématique et stratégique. Nous exposons et contestons l’influence des grandes entreprises et des institutions internationales, nous mettons en question les politiques néolibérales promues par les banques de développement et nous nous opposons aux négociations commerciales qui ouvrent les marchés aux entreprises au lieu de prendre en compte les besoins des gens. Nous faisons voir les contradictions du modèle de croissance actuel et montrons que le système économique actuel bénéficie quelques-uns mais appauvrit un grand nombre de personnes. Par exemple, nous faisons obstacle à l’exploitation forestière destructrice pratiquée par les grandes entreprises, nous nous opposons aux investissements miniers dont les communautés locales ne veulent pas et nous résistons à la poussée pour la production industrielle d’agrocarburants. Nous exposons et dénonçons le rôle que jouent les grandes entreprises dans la formulation de politiques et l’adoption de méthodes qui empêchent les communautés d’exercer leur droit à des moyens d’existence durables.

 

En plus de résister aux politiques destructives et d’encourager les gens à nous rejoindre, les Amis de la Terre International sont engagés à susciter des changements positifs. Nous sensibilisons le public aux changements proposés par les mouvements sociaux du monde entier et nous stimulons les initiatives durables des communautés locales. Nos campagnes visent à transformer l’orientation de l’économie par des moyens dynamiques, créatifs et constructifs. Nous faisons connaître l’inspiration et les expériences positives concernant des théories et des pratiques anciennes et nouvelles dont le but est une croissance durable et juste. Ainsi, nous créons des conditions favorables à la transformation aux niveaux local, régional et international.

 

Pour savoir comment vous pouvez y contribuer, veuillez visiter notre section « Participez ».

Actions sur le document