Vous êtes ici : Accueil / Ce que nous faisons / Justice económique – resister le néoliberalisme / documents les plus récents / 2011 / Novembre / 16 / Les Amis de la Terre International : déclaration de soutien aux 99%

Les Amis de la Terre International : déclaration de soutien aux 99%

by PhilLee — last modified 16/11/2011 11:53

Les événements historiques qui se déroulent actuellement à travers le monde ont une dynamique de transformation qui enthousiasme Les Amis de la Terre International. Des soulèvements populaires en Afrique du Nord et dans la péninsule arabe aux indignados d’Europe, des campements du mouvement #occupy aux mouvements étudiants en Amérique Latine et au Royaume-Uni, des personnes du monde entier demandent une justice économique et socio-politique.

excom occupy edinburgh

Les campagnes que nous avons menées tout au long de notre histoire contre les sociétés multinationales et les politiques économiques destructrices de l’environnement ont clairement montré que nous devons obtenir la justice économique si nous voulons sauver la planète. Les inégalités criantes vécues par les 99% aujourd’hui sont la conséquence d’un système capitaliste mondialisé qui finance les industries polluantes et investit dans l’expansion militaire au lieu de garantir des économies saines et équitables et des services sociaux fiables. Ce système a engendré une destruction environnementale qui sera léguée à nos enfants ainsi qu´aux nombreuses générations suivantes.

 

C´est principalement au niveau local que les Amis de la Terre International luttent pour la justice environnementale. Que nous défendions les droits et les moyens de subsistance des personnes en Ogoniland, en Palestine, en Irlande ou au Honduras, nous sommes unis dans le combat contre l’injustice économique et la cupidité des entreprises. Pour la survie de nos communautés et de notre environnement, nous appelons à une transformation en profondeur du système économique et politique mondialisé qui existe actuellement.

 

des inégalités croissantes

Partout dans le monde, la crise économique galopante prive des personnes de leurs moyens de subsistance et de leur sécurité sociale. De plus, nombreux sont celles et ceux qui souffrent des impacts d’autres crises en cours: crises alimentaires, pénuries d’eau, destruction des forêts et de la biodiversité, crise énergétique et climatique. Chacune de ces crises est le fruit d’un système économique qui favorise la marchandisation, la privatisation et la surconsommation de nos ressources naturelles communes. Nous constatons aujourd’hui à quel point ces crises exacerbent les inégalités socio-économiques à l’échelle planétaire.

 

Nous pensons en outre que les inégalités économiques croissantes au cœur de nos sociétés s’accompagnent d’inégalités croissantes au sein du pouvoir politique. Nous vivons pour la plupart dans des systèmes politiques passifs et brisés. L’influence des grandes entreprises est telle que la majorité des institutions de gouvernance à l’échelle nationale et mondiale ont été prises en otage par les lobbyistes d’entreprise. Les institutions démocratiques mondiales devraient par définition servir les intérêts des personnes, et ce faisant protéger notre environnement. Mais si nos institutions démocratiques ne représentent pas l’intérêt commun, si nos institutions de gouvernance à l’échelle nationale et mondiale sont contrôlées par des intérêts privés, alors nous devons descendre dans la rue et exiger que ce système change. Aujourd’hui, la transformation de notre monde commence par la mobilisation et l’appel à un réel changement systémique.

 

un système alternatif

Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que le même modèle de marché mondial à l´origine du changement climatique, de la destruction de l’environnement et de la pauvreté, soit celui qui résolve les problèmes auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. Ensemble, nous devons renforcer notre résistance à ce système. Nous devons travailler en vue de créer de nouveaux modèles économiques qui encouragent la prospérité collective, l’équité sociale et une réelle durabilité environnementale. Nous sommes fermement convaincus qu’il faut créer un système alternatif qui s’appuie sur la justice environnementale et la justice économique. Nous devons créer des économies qui génèrent non pas des profits mais la vie.

 

Nous vivons une situation d’urgence. Les Amis de la Terre International, ensemble avec d’autres organisations alliées du mouvement social, reconnaissent dans les combats des 99%, leurs propres combats. Nous offrons notre solidarité et notre soutien à ce mouvement que nous rejoignons de tout cœur.

 

Mobilisation, résistance et transformation !

Actions sur le document