Vous êtes ici : Accueil / Ce que nous faisons / Justice económique – resister le néoliberalisme / documents les plus récents / Les Amis de la Terre Sri Lanka obtient la réduction de la teneur en plomb de la peinture

Les Amis de la Terre Sri Lanka obtient la réduction de la teneur en plomb de la peinture

by PhilLee — last modified 21/10/2011 11:05

Les Amis de la Terre Sri Lanka fête une victoire remportée récemment devant les tribunaux qui est appelée à réduire considérablement la quantité de plomb présente dans les peintures fabriquées et importées au Sri Lanka.

Les autorités chargées de la protection des consommateurs au Sri Lanka a fixé des consignes pour les fabricants et les importateurs de peinture concernant la teneur en plomb de leurs produits. Le Sri Lanka est l’un des pays où le niveau de plomb est le plus élevé.

 

Les autorités chargées de la protection des consommateurs ont publié les normes pour le plomb dans les peintures en réponse à la demande de droit fondamental déposée à la Cour suprême par le Centre pour la justice environnementale/les Amis de la Terre Sri Lanka. Hemantha Withanage, le directeur administratif du Centre pour la justice environnementale s’est exprimé sur cette victoire :

 

"Ces nouvelles normes sont une satisfaction pour les consommateurs qui sont contaminés chaque instant par des produits toxiques inconnus présents au sein de produits comme les peintures décoratives de leurs maisons, de leurs écoles et de leurs lieux de travail."

 

La réglementation dicte qu’aucun fabricant, importateur, emballeur, distributeur ou négociant ne doit fabriquer, importer, utiliser ou distribuer, emballer, stocker, vendre ou afficher, mettre en avant ou proposer à la vente de gros ou au détail des peintures qui ne sont pas en conformité avec le niveau de teneur totale en plomb spécifiée par la

 

Sri Lanka Standard Institution en la matière. Le contenu maximum de plomb autorisé est de :
90 mg/Kg pour les jouets et accessoires pour enfants (soluble dans l’acide chlorhydrique), 600 mg/kg pour les peintures émail, 90 mg/kg pour les peintures d’extérieur à émulsion, 90 mg/Kg pour les peintures d’intérieur à émulsion et 600 mg/Kg pour les peintures des sols.

 

Avec cette demande, Hemantha Withanage souhaitait que les autorités chargées de la protection des consommateurs et d’autres encore formulent des règles adéquates forçant les fabricants et les distributeurs à être en conformité avec les normes internationales en matière de plomb dans la peinture afin de tenir compte des répercussions sur la santé de l’ajout de plomb dans les peintures.

 

La présence de plomb dans la peinture est hautement toxique et particulièrement dangereuse pour les enfants.

 

Le phénomène touche 40 millions d’enfants à travers le monde, 97% d’entre eux vivant dans des pays en voie de développement.

Actions sur le document