Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 

cutting

malaisie: payez ou on vous coupe

En septembre 2002, la nouvelle compagnie des eaux privatisée de l’Etat de Selangor a tenu la promesse qu’elle avait faite de couper l’approvisionnement en eau aux ménages et aux affaires qui ne se seraient pas acquitté de leurs factures. Elle était déterminée à rentrer en possession des 232 millions de RM (61 millions de dollars US) que lui doivent les consommateurs de Selangor qui sont plus d’un demi million. La compagnie avait urgemment besoin de cette somme pour rembourser les 900 millions de RM (237 millions de $ US) qu’elle doit aux trois compagnies des eaux qui lui fournissent de l’eau.


Une ménagère qui a été coupée s’est plainte que la facture s’est élevée à 1700 RM(447 $) pour les trois mois écoulés. "Je n’ai cessé de me plaindre auprès du département pour le montant anormalement élevé de mes factures. Ils m’ont d’abord demandé de payer et ont promis de procéder à des vérifications. C’est seulement aujourd’hui en me coupant qu’ils m’ont dit que le tuyau souterrain pourrait avoir des fuites" a-t-elle relaté à la presse.

 

Pour les Amis de le Terre Malaisie ces actions révèlent le mépris évident pour les consommateurs et le désaveu de la responsabilité social que la privatisation va apporter. En fait depuis la privatisation du service deseaux de l'Etat de Selangor en 1994, les tariffs ne font qu'augmenter et rien n'indique que cette tendance va s'arrêter. La dernière augmentation survenue en avril 2001 a porté sur 35,7. Il y a actuellement un projet de privatisation de tous les départements de fourniture d'eau en Malaisie.

 

Le gouvernement malais a adopté la mauvaise approche pour résoudre les difficultés du pays en eau. Plus de 60 milliards de RM(16 milliards de dollars) sont en train d’être investis dans des barrages et des pipelines pendant que rien n’est fait pour préserver les zones vitales de captage qui sont les sources de notre eau. Vingt et trois des 27 sources d’eau potable du Selangor sont fortement polluées par des déchets industriels et d’animaux ; des métaux lourds et des égouts. On blâme le consommateur individuel pour gaspillage (36 pour cent du total en l’an 2000). Alors que les plus gros utilisateurs sont l’industrie, les parcours de golfe, les hôtels et l’agriculture.

 

Nous restons persuadés que l’eau n’est pas un bien économique et que la fourniture de l’eau ne devrait pas être un service commercial comme les transports, l’électricité ou le téléphone. Les Amis de la Terre Malaisie bat compagne pour des lois et des réglementations efficaces qui protègeront les consommateurs et les pauvres en garantissant des structures équitables, des mesures de conservation ainsi qu’un accès universel à l’eau.

 

les amis de la terre Malaisie

 

link to water activities

Actions sur le document