Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 

ecuador pipeline

 

agip, italy | alberta energy, canada | occidental petroleum, us | perez companc, argentina | repsol-ypf, spain | techint, argentina

Si l'Oleoducto de Crudos Pesados (OCP) devait évoluer suivant les prévisions, un consortium international posera 500 kilomètres de pipeline pour convoyer du brut lourd de l'Est à l'Ouest à travers l'Equateur. L'OCP passera à travers 11 aires protégées et plusieurs zones habitées dont des villes et des territoires indigènes.

La grande partie du brut transporté par l'OCP proviendra du Yasuni National Park, une Réserve Internationale Biosphère de l'UNESCO qui sert de lieu de résidence du peuple indigène Huaoroni. La construction de l'OCP signifierait en d'autres termes l'ouverture de la forêt amazonienne du sud de l'Equateur qui comporte les territoires de groupes indigènes comme les Quichua, les Shuar et les Achuar.

L'oléoduc transportera 450.000 barils par jour à travers une centaine de failles géologiques actives et dans le voisinage de plusieurs volcans dont le Guagua Pichincha qui a fait récemment une éruption. Il passera à travers des aires de grande importance écologique et agricole avec des sources de fleuves et de cours d'eaux ainsi que des forêts tropicales humides primaires. Des réserves naturelles protégées comme le Mindo site à la plus forte densité d'oiseaux d'Amérique du sud vont être aussi violées.

Jusqu'à présent la construction du pipeline entre Lago Agrio et Quito a affecté plus de 100 petits agriculteurs. Les propriétaires terriens ont souffert des graves dommages occasionnés à leurs exploitations, à leurs prairies et à leurs approvisionnements en eau. Selon une étude conduite par Accion Ecologica / Les Amis de la Terre Equateur, plus de la moitié de ces fermiers ont avoué avoir été pressés à signer des accords avec le consortium de l'OCP.

Le contrat pour la construction du pipeline a été approuvé sans étude d'impact environnemental ni consultation avec les personnes qui seront affectées et ce malgré que la loi fondamentale l'exige en Equateur. L'impact environnemental du projet a été étudié seulement après son approbation. OCP Equateur est un consortium réunissant plusieurs multinationales: Agip, Alberta Energy, Occidental Pretroleum, PerezCompanc, REPSOL-YPF et Techint, la compagnie argentine qui construira l'ouvrage pour un coût de plus d'un milliard de dollars US. La majorité du financement sera alloué par un consortium bancaire conduit par la German bank West L-B.

Les populations locales, les fermiers et les environnementalistes mènent des grèves provinciales, occupant des arbres et les machines, érigeant des barrages sur les routes. Ces actions sont de plus en plus contrées avec violence et répression. Mais malgré la focalisation médiatique internationale quant aux implications du projet et de la campagne mondiale, l'OCP semble décidée à aller jusqu'au bout.

www.agip.it , www.encana.com , www.oxy.com , www.invertir.com

voir aussi: www.oilwatch.org.ec
magazine link

les marques sur le visage
Les marques sur le visage sont des signes d'identification.
Elles aident à connaître les membres du clan.
Les cicatrices qui défigurent l'environnement,.
Les cicatrices imprimés par les failles sismiques,
Les blessures infligées par les exploitants illégaux de bois,
Les éco-dévoreuses de multinationales.
Nous aliènent, ils nous aliènent de notre terre.
Nous devenons des étrangers sur notre propre sol.
Oléoducs, Vous nous faites pleurer Oléoducs,
Vous pompez notre sang Oléoducs,
Vous générés des conflits Oléoducs
Vous convoyez la mort Oléoducs,
Vous répandez le sang
Les marques sur le visage rendent nos gens beaux
Les marques sur le visage attirent et font peur
Les marques sur le visage montrent notre force
Les cicatrices sur le visage de l'environnement sont des marques de la mort.
Des marques forcées, aliénantes, méchantes, haineuses
Des marques d'esclave, des marques de l'enfer
Elles nous aliènent, elles nous aliènent de notre terre
Nous devenons des étrangers sur notre propre sol
Mettons-nous ensemble, âmes vaillantes
Boutons les serpents démoniaques hors de notre terre
Cette terre sacrée qui est la notre
Joignons nos mains par-delà les mers
Faisons barrage à ces pipelines en joignant nos poings
Ces pipes qui suscitent des rêves de dollars
Ces pipes qui amènent tristesse et larmes
Ces pipes enfoncés dans nos cours
Ces pipes qui tuent nos terres
Ces pipes qui vident notre âme
Ces pipes qui volent nos rêves

Nnimmo Bassey, FoE Nigeria

link to climate change activities
Actions sur le document