Soutenez-nous

Faire un don

Notre lettre d'information

Abonnez-vous

Contactez-nous

Par email

Par la poste

Suivez-nous ...

Twitter realfacebook Google+
flickr badgeyou-tube

 

 
Vous êtes ici : Accueil / Ce que nous faisons / Souverainete Alimentaire
souverainete alimentaire Plus de 860 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde. La production traditionnelle de nourriture, telle que l’agriculture à petite échelle pour nourrir les populations locales, est aujourd’hui détruite et remplacée par l’agriculture à grande échelle générée par l’agribusiness transnational.

 

Il est essentiel que nous construisions des systèmes alimentaires globaux basés sur des solutions agricoles locales et diverses.  Les gens devraient être autorisés à déterminer et contrôler leurs propres systèmes alimentaires. Cette forme d’agriculture aide également les communautés à mieux résister au changement climatique.  Les Amis de la Terre International soutient les paysans fermiers à petite échelle à résister aux forces des grandes entreprises qui détruisent leurs moyens de subsistance et leur apporte la famine et créent des conflits dans  leurs communautés. Nous aidons à construire des ponts entre les gens et leur alimentation, entre ceux qui produisent et ceux qui consomment cette nourriture. 

 

untitled realist

Les paysans et fermiers nourrissent le monde

in focus
Pourquoi la FAO et la BERD promeuvent-ils la destruction de l'agriculture paysanne et familiale? apprenez plus

documents les plus récents

BASF, le géant des OGM, quitte l’Europe
Les Amis de la Terre International se réjouit de l’arrêt du développement et de la commercialisation des cultures génétiquement modifiées en Europe du géant allemand BASF.
la pression publique interrompt les essais d’OGM à Castellón en Espagne
Les Amis de la Terre Espagne se réjouit de la suspension, suite à des mobilisations massives, des essais d’OGM avec des gènes humains.
« Rien ne peut justifier l’accaparement des terres ! » disent les mouvements sociaux et les OSC à la Banque mondiale, aux agences de l’ONU et aux gouvernements
Aujourd’hui, Journée internationale des luttes paysannes, des organisations reconnues de paysans, d’éleveurs, de pêcheurs, de chercheurs et de défenseurs des droits humains critiquent sévèrement la Banque mondiale, trois agences onusiennes et des gouvernements pour la façon dont ils soutiennent des investissements agricoles qui provoquent un accaparement massif des terres.
Plus…
Actions sur le document