Vous êtes ici : Accueil / Ce que nous faisons / Souverainete Alimentaire / documents les plus récents / Semaine mondiale d'action contre les cultures OGM

Semaine mondiale d'action contre les cultures OGM

by PhilLee — last modified 21/05/2010 23:48

Du 12 au 17 avril, des manifestants ont pris part à une semaine d'action contre les cultures génétiquement modifiées (OGM) à travers l'Europe.

gm protests in spain

Le pays qui a vu le plus grand nombre de manifestations est l'Espagne, le seul pays membre de  l'UE à cultiver des OGM sur une grande échelle. La culture de ces semences en Espagne mest source de problèmes pour le pays et sa production alimentaire. Plus de quinze pour cent du soja récolté en Espagne est d'ores et déjà contaminé par les Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) et n'est pas correctement étiqueté, selon l'Agence Espagnole pour la Sécurité Alimentaire. 

 

Au début de la semaine, plusieurs mouvements sociaux ont pris part à une action devant les bâtiments du  congrès pour protester contre une décision récente d'autoriser le géant allemand de la chimie BASF à cultiver des pommes de terre OGM dans les Etats Membres de l'UE en vue d'un usage industriel.

 

Les groupes écologistes à travers l'UE s'inquiètent de ce que les OGM peuvent contaminer les autres cultures et qu'il sera impossible de les éradiquer dès lors qu'ils auront pénétré dans la chaîne alimentaire.

 

Les participants à cette action étaient vêtus comme des directeurs de BASF et de Monsanto – un autre producteur de technologie OGM – et ils offraient aux passants des tortillas gratuites en leur laissant le choix entre bio et OGM.

 

La réaction du public était concluante; personne dans le public, ni les membres du congrès et leur personnel, n'a voulu goûter à la tortilla OGM.

 L'an dernier, le maïs OGM a été cultivé sur une superficie de  76.000 hectares en Espagne. Cette culture se développe dans une absence totale de transparence et de contrôle. Des nombreux cas de contamination de récoltes et de nourriture ont été constatés. Pourtant, le gouvernement continue d'ignorer les impacts sociaux et écologiques et les conséquences sur la santé qui ont poussé les autres pays à interdire cela.



Targeting Spanish embassies

gm protests in spain

Viser les amassades espagnoles

Plus tard dans la semaines, des manifestations se sont déroulées devant les ambassades espagnoles à Chypre, au Royaume-Uni , en  Autriche, Lituanie, France et au Portugal. 

 

Pour finir, la semaine a culminé avec une manifestation à Madrid qui a réuni 15.000 personnes sous le slogan 'Pour une alimentation et une agriculture sans OGM'. 

 

Des cultivateurs, des écologistes et des consommateurs de tous les coins d'Espagne ont parcouru les rues de la ville en demandant au gouvernement de suivre la même voie que des pays comme la France, l'Allemagne et l'Autriche et d'interdire la culture du maïs OGM en Espagne.

 

Prenant la parole à cette occasion, David Sanches, directeur de la campagne  Agriculture et Alimentation des Amis de la Terre, a déclaré:

 "L'attitude du gouvernement dans cette matière est absolument inacceptable. Ces actions montrent qu'il est clairement isolé au sein de l'UE dans sa position de défense des OGM. En plus de causer dégâts à notre environnement et de mettre en danger la santé publique, la position du gouvernement détériore sérieusement l'image de l'espagne et de sa production alimentaire à l'étranger."

 
Actions sur le document