Pendant dix jours, l`armée israélienne a continué à intensifier ses bombardements sur le territoire palestinien de la bande de Gaza, causant la mort de centaines de civils palestiniens, dont des enfants. L`armée israélienne a maintenant lancé une invasion terrienne, qui causera sans aucun doute une perte encore plus grande de vies palestiniennes.

Nous, les mouvements sociaux, les organisations de justice climatique, les organisations populaires, les organisations non-gouvernementales, la jeunesse, les femmes et les groupes indigènes représentant des millions de citoyens de toutes les couleurs, foi, nationalités et croyances religieuses ainsi que ceux sans – d`Amerique Latine, d`Asie, d`Afrique, d`Europe, d`Amérique du Nord et du Moyen-Orient se rencontrant au Vénézuela lors du rassemblement PreCop Social de la société civile sur la crise climatique – sont unis dans leur condamnation de ces attaques horribles contre les hommes, les femmes et les enfants assiégés de Gaza.

Nous appelons la communauté internationale à pousser pour la cessation de cette vague de violence mortelle et pour la levée immédiate du blocus israélien de la bande de Gaza. Nous appelons nos confrères citoyens et les organisations populaires à ajouter leurs voix aux innombrables millions qui protestent déjà dans les rues de chaque capitale en dégoût à cette attaque de l`Etat israélien.

Aujourd’hui, l`Etat israélien a commencé une invasion terrienne contre Gaza, affligeant le peuple de Gaza, soumis à un blocus illégal et inhumain depuis 2007, avec de nouveaux bombardements, de la destruction et des morts, dont celle d`un enfant de cinq mois tué à Rafah, endéans les premières heures du début de l`invasion.

Nous déplorons toutes les victimes civiles et considérons que, en tant que force occupante en vertu du droit international, l`Etat d`Israël porte la responsabilité.

Personne n`a oublié les massacres perpétrés par la même armée israélienne durant l`opération « Cast Lead » en 2008-2009, ayant pour conséquence la mort de près de 1,500 Palestiniens, ainsi que le fait que les mêmes excuses aient été mises en avant par le gouvernement israélien pour justifier cette attaque meurtrière.

Le gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu a systématiquement travaillé dans le but de détruire le désir légitime du peuple palestinien d`avoir un État palestinien indépendent et de mettre une fin aux dizaines d`années d`occupation israélienne.

Toute chance de paix va main en main avec la communauté internationale mettant une fin à l`impunité d`Israel, ainsi qu`avec une campagne globale de boycotts, de désinvestissements et de sanctions jusqu`à ce qu`Israel respecte les résolutions pertinentes des Nations-Unies.

Tout comme le leader inspirant de l`anti-apartheid, l`archevêque Tutu, a déclaré:

“ En Afrique du sud, nous n`aurions pas pu réaliser notre démocratie sans l`aide de gens dans le monde entier, qui grâce à l`utilisation de moyens non-violents comme les boycotts et les désinvestissements, ont encouragé leurs gouvernements et d`autres acteurs d`entreprise à renverser un soutient de dizaines d`années pour le régime de l`apartheid. Les mêmes problèmes d`inégalite et d`injustice motivent aujourd’hui le mouvement de désinvestissement afin de mettre une fin aux dizaines d`années d`occupation du territoire palestinien par Israël et le traitement injuste et préjudiciable du peuple palestinien par le gouvernement israélien qui le gouverne. “

Nous, rassemblés ici à ce rassemblement de la société civile globale, travaillons ensemble pour arrêter la crise climatique – et croyons en un monde juste, durable et équitable. En tant que partie de notre croyance qu`un “autre monde est possible”, nous savons que nous ne serons pas libres jusqu`à ce que la Palestine soit libérée.

Arrêtez l`attaque de Gaza Maintenant!