Les femmes sont disproportionnellement touchées par l’injustice climatique, le changement climatique, les catastrophes et l’exploitation de la Nature. Ceci est particulièrement vrai pour les femmes de couleur, les femmes paysannes et autochtones, les femmes LBTQ et les travailleuses. Mais malgré cela, les femmes ne sont pas des victimes. Nous sommes des battantes. Les femmes sont les protagonistes de la défense de nos territoires et de la lutte pour l’autonomie de nos corps, nos vies et notre main d’œuvre.

Les Amis de la Terre International estiment que la justice sociale et environnementale n’est possible qu’en transformant radicalement nos sociétés. Nous voulons nous libérer de tous les systèmes qui dévalorisent et exploitent les femmes, les peuples et l’environnement, notamment le patriarcat, le racisme, le (néo)colonialisme, l’oppression de classe, le capitalisme et la hétéronormativité. Ces systèmes ne peuvent pas être combattu de manière isolée; ils se renforcent mutuellement dans une recherche permanente d’accumulation matérielle et pour la bénéfice et les privilèges des élites dans la société.

Fiona Ranford, Amis de la Terre Angleterre, Pays de Galles et Irlande du Nord

“Le modèle économique capitaliste et néocolonialiste actuel basé sur l’extraction violente des ressources reflète une hiérarchie de valeurs dangereuse: la croissance prime sur la subsistance, la production sur la reproduction, le nord domine le sud et la masculinité domine la féminité. C’est un modèle patriarcal qui ne permet pas de mettre en place les conditions nécessaires à la vie elle-même, et qui repose sur (et renforce) les rôles socialement construits pour les femmes: elles sont en charge de tous les soins qui, sans elles, auraient un coût dévastateur que l’on préfère taire.”

Fiona Ranford, Amis de la Terre Angleterre, Pays de Galles et Irlande du Nord

 

Les Amis de la Terre sont engagés à promouvoir la justice de genre dans toute la fédération et à contribuer au démantèlement du patriarcat dans nos sociétés.

Pour nous, le féminisme anticapitaliste populaire est un concept théorique clé et un outil politique dans la lutte pour l’autonomie des femmes, l’égalité entre les hommes et les femmes, entre les peuples et entre les peuples et la nature. Nous voulons montrer, en pratique, que ce féminisme peut être et est en train d’être construit du bas vers le haut, qu’il est fondamental pour toutes les femmes et tous les hommes et représente la diversité régionale et les différentes réalités.

 

Les membres de notre Groupe de travail sur la justice de genre et le démantèlement du patriarcat expliquent pourquoi c’est si important pour les Amis de la Terre International et pour notre combat pour un changement de système:

Silvia Quiroa, CESTA / Amis de la Terre El Salvador

“Nous devons nous battre [pour la justice de genre et le démantèlement du patriarcat] au sein de notre fédération parce que dans nos territoires, nos pays et nos régions nous souffrons de toutes les formes d’oppression, d’injustice, d’inégalité et de violence à l’égard des femmes qui dégradent nos vies et empêchent notre civilisation d’avancer. Le changement systémique, comme l’ont défini les Amis de la Terre International, demande une nouvelle forme de relations entre les hommes et les femmes et une égalité des chances d’un point de vue social, politique, économique et culturel.”

Silvia Quiroa, CESTA / Amis de la Terre El Salvador

 

Peruth Atukwatse, NAPE/Amis de la Terre Ouganda

“Pour moi, abolir le patriarcat (surtout en Afrique) revient à mettre un terme à la plupart des terribles revers quotidiens des femmes, allant de l’oppression au déni de leurs droits et à l’impossibilité de prendre des décisions. Rien ne sera fait pour nous sans nous. Si notre fédération dit non au capitalisme et à ses piliers profondément ancrés, alors le patriarcat qui alimente le capitalisme doit être éliminé en premier lieu afin de permettre la participation de toutes et tous à ce combat.”

Peruth Atukwatse, NAPE/Amis de la Terre Ouganda

 

Dipti Bhatnagar et Martín Drago, Programmes pour la justice climatique et l'énergie et la souveraineté alimentaire

“En tant que coordonnateurs de programme des Amis de la Terre International, nous pensons que la justice de genre et le démantèlement du patriarcat sont fondamentaux pour parvenir à un monde juste et équitable. Tout comme nous nous battons pour la souveraineté alimentaire, la justice climatique, la justice économique et la protection de la biodiversité, de nos peuples et nos communautés, nous comprenons la nécessité d’intégrer la justice de genre dans notre programme de travail.”

Dipti Bhatnagar et Martín Drago, Programmes pour la justice climatique et l’énergie et la souveraineté alimentaire.

 

Rita Uwaka, ERA/Amis de la Terre Nigeria

« Le travail sur la justice de genre et le démantèlement du patriarcat est la solution face aux injustices envers les femmes qui prospèrent en nous et autour de nous. Ce travail est crucial pour jouir d’un environnement juste et durable pour les peuples sur le lieu de travail, dans les communautés et sur la planète. Les droits des femmes sont des droits humains. Nous sommes des femmes, nous sommes africaines. Nous sommes Amies de la Terre. Aucun changement de système ni aucune justice pour les femmes n’est possible sans nous!”

Rita Uwaka, ERA/Amis de la Terre Nigeria

 

Rizwana Hasan, BELA / Amis de la Terre Bangladesh

« Les facteurs et les systèmes qui mènent à l’exploitation des ressources naturelles défendent aussi le patriarcat et mènent à des violences à l’égard des femmes, créant des injustices et des inégalités. Les Amis de la Terre International, en tant que fédération œuvrant pour changer les systèmes et promouvoir la justice, doit investir dans le démantèlement de toutes les bases de pouvoir inégalitaires et injustes, notamment le patriarcat, et doit s’efforcer de donner plus de pouvoir aux femmes, de garantir leur accès complet aux ressources naturelles et de renforcer leur autonomie économique, politique et corporelle dans nos organisations et dans nos sociétés.”

Rizwana Hasan, BELA / Amis de la Terre Bangladesh

 

Ivana Kulic, The Center for Environment/Amis de la Terre Bosnie Herzégovine

« En tant que femme et en tant que militante écologiste, je reconnais que la question du démantèlement du patriarcat est fondamentale pour parvenir à la justice climatique. Le capitalisme repose sur le système patriarcal puisqu’il se concentre sur l’oppression des femmes et l’assujettissement de leur travail et leur corps pour augmenter ses profits. Nous devons rendre visible le lien entre l’exploitation de la nature et l’oppression des femmes. Nous devons comprendre que si nous voulons renverser le capitalisme, il faut inclure un combat visant à démanteler le patriarcat. Tous les problèmes de l’environnement, des violations des droits des femmes, des trans, des travailleurs ont la même cause, nous pouvons la vaincre mais uniquement en étant solidaires, en travaillant côte à côte.”

Ivana Kulic, The Center for Environment/Amis de la Terre Bosnie Herzégovine

 

Karin Nansen, Chair of Friends of the Earth International

« Amis de la Terre International s’est engagé pour un changement du système qui prévoit la lutte contre le patriarcat et pour la justice de genre, et qui de ce fait exige la fin de l’exploitation des corps et du travail des femmes. Ceci sera une avancée uniquement possible en reconnaissant les femmes en tant que sujets politiques, en éradiquant les violences faites aux femmes et la négation de leurs droits, et par une inversion concernant la division sexuelle du travail, qui constitue la base matérielle de l’exploitation et de la domination patriarcale. Dans le cadre de notre engagement, nous continuons de construire des alliances avec des organisations féministes de base, avec la Marche Mondiale des Femmes et avec les femmes de La Vía Campesina, qui luttent à nos côtés pour un changement de système .»

Karin Nansen, Présidente des Amis de la Terre International

 

button go to top

 

 

Justice de genre et démantèlement du patriarcat pour un monde juste et équitable

Les Amis de la Terre International sont persuadés que seule une transformation radicale de nos sociétés permettra d’atteindre la justice sociale et environnementale. En luttant pour la justice climatique, la souveraineté alimentaire et les droits des peuples, nous œuvrons pour démanteler le patriarcat et tous les autres systèmes d’oppression qui se renforcent mutuellement.
Dans cette vidéo, nous faisons le lien entre l’exploitation des femmes, des peuples et de la nature ; nous soulignons notre engagement à obtenir la justice de genre dans la fédération des Amis de la Terre et à travailler avec nos alliés du mouvement populaire féministe et anticapitaliste.

button go to top

 

Image: Nicolás Medina (Radio Monde Réel)