Le Comité exécutif

Le rôle du Comité exécutif consiste à veiller à ce que la fédération soit gouvernée de façon judicieuse. Il est composé d’un président et des représentants issus des organisations membres, élus à l’Assemblée générale biennale.

Hemantha Withanage headshot

Hemantha Withanage

Président

Hemantha Withanage a été élu président des Amis de la Terre International en juillet 2021. Diplômée en sciences de l'Université de Kelaniya (Sri Lanka), Hemantha a rejoint le mouvement pour la justice environnementale en 1990 en tant que responsable de l'environnement pour la Fondation environnementale. En 2004, il a cofondé le Centre pour la justice environnementale qui est à ce jour l’organisation la plus importante du Sri Lanka. De 2005 à 2008, Hemantha a été directeur général du Forum des ONG sur la Banque asiatique de développement (BAD), un réseau d'organisations de la société civile basé aux Philippines et qui surveille les programmes, politiques et activités de la Banque asiatique de développement. Ce réseau l’a aussi élu médiateur international à plusieurs reprises. Hemantha a occupé des postes de direction dans plusieurs autres réseaux régionaux et internationaux, c’est aussi un militant écologiste de renom dans la région Asie-Pacifique. Il a été membre élu de notre Comité exécutif de 2010 à 2018. Actuellement, il est conseiller en chef du Centre pour la justice environnementale (Amis de la Terre Sri Lanka).

Silvia-Quiroa

Silvia Quiroa

Vice-présidente

Silvia Quiroa est Directrice générale de CESTA, les Amis de la Terre du Salvador et membre de l'organisation depuis 17 ans. Titulaire d'un Master of Science (MSc) en Gestion environnementale, elle s’est spécialisée dans la gestion des eaux et des déchets solides. Silvia a développé et suivi de nombreux projets environnementaux.

Lucia-Ortiz

Lucia Ortiz

Trésorière

Lucia Ortiz a rejoint les Amis de la Terre Brésil en 2000. Lucia est une géologue rebelle qui milite pour la justice environnementale et lutte contre les centrales à charbon et l'exploitation minière dans le sud du Brésil. Depuis, elle a rejoint le mouvement altermondialiste, participé au Forum social mondial et à plusieurs événements internationaux ; elle a aussi lancé des campagnes locales et mis en place des réseaux nationaux. Elle a été coordonnatrice régionale du programme Justice climatique et énergie des Amis de la Terre Amérique Latine et Caraïbes, et a coordonné le programme Justice économique et résistance au néolibéralisme des Amis de la Terre International. Aujourd'hui, Lucia est mère de famille et fondatrice de mouvements écologistes, féministes, antiracistes et antifascistes. Elle s’implique aussi pour le changement de système et la solidarité internationaliste et préside les Amis de la Terre Brésil.

Victor-Barro

Victor Barro

Víctor Barro a été membre du Comité exécutif des Amis de la Terre Espagne depuis 2006, et président depuis 2009. À l’heure actuelle, il coordonne la campagne Justice économique. Au plan local, il a été cofondateur de plusieurs projets sociaux d’économie solidaire dans le cadre de la souveraineté alimentaire. Il milite chez les Amis de la Terre International depuis 1998. Il se définit comme un « optimiste global rebelle ». Bien qu’il soit diplômé en ingénierie agricole, c’est surtout en tant que communicateur et photographe qu’il a collaboré ces dernières années avec les Amis de la Terre et en particulier avec les mouvements sociaux. Par son travail dans le domaine des communications, Víctor souhaite contribuer à protéger les droits des défenseurs de l’environnement contre les violations des droits de l’homme.

Anabela-Lemos

Anabela Lemos

Anabela Lemos milite pour la justice environnementale depuis plus de 20 ans. Elle a été membre fondateur et vice-directrice de Livaningo, la première organisation écologiste du Mozambique (créée en 1998). En 2004 elle a mis en route JA! Justiça Ambiental-Amis de la Terre Mozambique, dont elle est depuis directrice du Conseil d’administration. Simultanément elle a participé au processus de planification stratégique de JA, à la gouvernance et la collecte de fonds, à la coordination de la campagne contre le barrage de Mphanda Nkuwa, et à des recherches, des campagnes et des activités sur le terrain. En 2005 elle a été lauréate du Prix national de l’environnement du Mozambique. Elle est cofondatrice de GAIA (Global Alliance for Incinerator Alternatives), une alliance de particuliers, d’ONG, d’organisations communautaires, d’universitaires et d’autres qui travaillent ensemble pour mettre fin à l’incinération de déchets dans le monde. Elle fait partie du comité consultatif de la Global Greengrants Fund pour l’Afrique du Sud.

Bertrand-Sansonnens

Bertrand Sansonnens

Bertrand Sansonnens est conseiller international en chef de Pro Natura-Amis de la Terre Suisse. Pendant plus de 20 ans il a participé à beaucoup d’affaires et de projets ayant trait à la conservation de la biodiversité, à l’utilisation durable des ressources naturelles et à la gestion communautaire. Il est titulaire d’un doctorat délivré à Lausanne (Suisse) et à Montpellier (France), et il a étudié les systèmes agroforestiers du Sri Lanka et de Sumatra en Indonésie. Depuis qu’il a commencé à travailler pour Pro Natura il a participé à de nombreuses activités de formation avec des organisations Amis de la Terre, surtout en Europe centrale et orientale, sans cesser pour autant de s’intéresser aux pays du Sud, avec lesquels il a maintenu des liens solides. Il a été membre du Comité exécutif d’Amis de la Terre Europe, et membre du groupe de pilotage du programme Forêts & biodiversité d’Amis de la Terre International.

Mae-Taqueban

Mai Taqueban

Mai Taqueban est la directrice générale du Centre des droits juridiques et des ressources naturelles - Kasama sa Kalikasan/Amis de la Terre Philippines (LRC-KsK). Son travail se focalise sur la reconnaissance et la protection des droits des peuples autochtones et des communautés rurales de montagne et sur leur accès à la terre et à l'environnement. Elle a intégré le LRC en tant que juriste stagiaire et, par la suite, a été consultante en recherche et développement de politiques pour ce même centre. Mai préside des groupes juridiques parallèles et coorganise le réseau philippin Panaghiusa pour la défense des droits des peuples autochtones. Elle est titulaire d'un doctorat en anthropologie et enseigne à l'Université des Philippines Diliman. Mai siège également au comité directeur du Programme pour la justice économique face au néolibéralisme des Amis de la Terre International et au Comité exécutif de la région Asie-Pacifique.

Chima-Williams

Chima Williams

Chima Williams a rejoint le mouvement nigérian pour la justice environnementale au début des années 90 en faisant du bénévolat pour Environmental Rights Action (ERA) dans le cadre d’une formation (1993). En 1998, il a fondé l'Assemblée environnementale des étudiants du Nigeria, le tout premier mouvement étudiant pour la justice environnementale dans ce pays. Après avoir obtenu son diplôme, il a poursuivi son activisme en faveur de l'environnement et des droits humains en offrant des services juridiques gratuits aux citoyens démunis et aux communautés victimes de violations des droits humains et environnementaux. En 2004, Chima a rejoint ERA- Les Amis de la Terre Nigeria et a entamé des poursuites judiciaires contre des multinationales auteures de pollution environnementale, à la fois dans les pays où elles étaient implantées et dans leurs pays d'origine. En octobre 2020, Chima a été nommée directeur général par intérim d’ERA.