Les facilitateurs régionaux

Nerisha Baldevu

Nerisha Baldevu

Amis de la Terre Afrique

Nerisha Baldevu travaille depuis Johannesburg (Afrique du Sud) et son bureau se trouve dans les locaux de groundWork. Nerisha milite pour les droits humains et la justice sociale depuis de nombreuses années, elle est farouchement impliquée dans le développement des mouvements féministes. Forte de 25 ans d’expérience en tant qu’organisatrice de projets et d’évènements à l’échelle locale, régionale et nationale, Nerisha a collaboré avec différents groupes et organisations dans les domaines des droits des travailleurs, de la justice sociale, des droits des femmes, des LGBTQ, de la jeunesse et de l'environnement afin de mettre en place des actions solidaires et de les développer, et de forger des alliances pour le changement. Son expérience professionnelle comprend la coordination de programmes et le management, le développement stratégique et la mise en place de projets ainsi que le lancement de campagnes, l’analyse contextuelle, la communication, la recherche et rédaction de documents pour des organisations comme Africa Climate Justice Group (par le biais de WoMin), Just Associates, Earthlife Africa et Khanya College. Nerisha a rejoint les Amis de la Terre Afrique en juillet 2020.

Bareesh Chowdhury photo

Bareesh H Chowdhury

Amis de la Terre Asie-Pacifique

Bareesh H Chowdhury travaille en tant que Avocat chercheur en droit à l'Association des juristes environnementaux du Bangladesh (BELA)/Les Amis de la Terre Bangladesh depuis 2020, après avoir obtenu son Master (LLM) en Droit international du droit humain à l'Université d'Essex en 2019. Auparavant, il a travaillé pour la Fondation des Nations unies à Washington, DC, dans le cadre de leur programme sur l'accès à l'énergie et le climat. Il a également brièvement travaillé pour Amnesty International et au « Essex Human Rights Centre » au Royaume-Uni, ainsi que pour Naripokkho, une organisation de prévention de la violence contre les femmes, à Dhaka, au Bangladesh. Il occupe le poste de facilitateur régional pour les Amis de la Terre Asie-Pacifique depuis 2021. Bareesh écrit régulièrement des tribunes pour le quotidien « Daily Star » au Bangladesh. Il se consacre principalement aux liens entre les Droits humains, le changement climatique et les énergies renouvelables.

Danilo Urrea

Danilo Urrea

Amis de la Terre Amérique latine et Caraïbes

Danilo Urrea est diplômé en philosophie de l'Université nationale de Colombie. Ses activités de recherche à l’échelle des territoires du pays l’ont amené à être en contact avec les Amis de la Terre depuis 2003, il s’intéresse particulièrement à la privatisation, la marchandisation et la financiarisation de l'eau et au modèle extraction minière / production d’énergie. En Colombie et dans l’ensemble de l'Amérique latine et des Caraïbes, il a participé à la production et publication de documents portant sur des questions environnementales, en contribuant au développement d’une éducation populaire et environnementale et en renforçant une communication populaire et communautaire. Depuis 2016, il intervient en tant que facilitateur régional pour ATALC (Amis de la Terre Amérique latine et Caraïbes). Il participe aussi au travail de l’équipe pour le développement des membres et intervient comme point focal régional pour le Système de solidarité internationaliste.

Jagoda Munic

Jagoda Munic

Amis de la Terre Europe

Jagoda Munic est directrice des Amis de la Terre Europe depuis 2017. Auparavant, elle a été présidente (2012-2016), trésorière (2007-2012) et membre du Comité exécutif (2004, 2007-2017) des Amis de la Terre International. Elle est titulaire d’un master en biologie et en écologie, d’une licence en bibliothéconomie et sciences de l'information de l'Université de Zagreb (Croatie) et d’un master en sciences de l’environnement et contrôle de la pollution de l'Université de Manchester (Royaume-Uni). Jagoda a fait du bénévolat pour Zelena akcija / Amis de la Terre Croatie de 1997 à 2000, puis elle est devenue salariée de 2000 à 2017. Elle a mené avec succès un certain nombre de campagnes de défense de l'environnement, notamment contre les centrales à charbon et hydroélectriques, les OGM et la construction d’autoroutes affectant l’usage des sols. Elle a aussi lutté pour la protection de la nature et a mis en place des projets durables sur le plan environnemental avec les communautés locales. De 2001 à 2007, elle a été présidente des Amis de la Terre Croatie et a également dirigé un certain nombre de projets régionaux visant à renforcer les compétences des organisations environnementales de la société civile et le réseautage à l’échelle régionale dans les Balkans et en Turquie.