Les Amis de la Terre International ont envoyé de nombreuses lettres au gouvernement et aux ambassades du Honduras du monde entier, condamnant l’arrestation d’étudiants de l’Université nationale autonome du Honduras (UNAH), parmi lesquels se trouve Yunior Oyuela, membre du Movimiento Madre Tierra / Les Amis de la Terre Honduras.

Les étudiants passeront en jugement le lundi 25 septembre, pour avoir exercé leur droit légitime à manifester de façon non violente. Les Amis de la Terre International exhortent toutes leurs organisations membres et tous les mouvements et personnes à continuer de manifester leur solidarité avec les activistes sociaux honduriens et latino-américains. Nous vous invitons à continuer d’envoyer des communications aux institutions honduriennes pour leur exiger de libérer les étudiants et toutes les personnes qui sont persécutées pour avoir défendu leurs biens communs et leurs territoires.

Le lundi 25 septembre est une journée cruciale pour ces étudiants. Déclarons-nous solidaires d’eux. Notre soutien peut faire changer les choses. Ensemble nous continuerons d’œuvrer pour la justice environnementale, sociale et de genre. Revendiquons la liberté en tant que fondement de la justice.