Au Togo, des pratiques s’inscrivant dans la souveraineté alimentaire ont permis aux communautés de se soutenir et d’aider les autres pendant la pandémie.

Les Amis de la Terre Togo ont aidé la communauté de Donomadé à mettre en place des exploitations apicoles et agroécologiques afin que les familles puissent consommer leur propre nourriture, vendre leurs produits pour pouvoir satisfaire aux besoins fondamentaux, et partager des repas avec ceux qui en ont besoin. Les cultures et récoltes se font dans le cadre de pratiques agricoles respectueuses de l’environnement.

L’agroécologie qui s’inscrit dans la souveraineté alimentaire est une réponse claire et évidente des paysans, des pêcheurs, des collectifs de femmes et des communautés locales à la crise systémique que la pandémie a aggravée. Dans cette série de vidéos, six groupes des Amis de la Terre montrent comment les pratiques agroécologiques sont les fondements de solutions durables et essentiellement solidaires. Il est donc évident que la souveraineté alimentaire doit faire partie intégrante d’une reprise juste après la COVID.