A Cabo Delgado, au Mozambique, l’exploitation du gaz par des géants pétroliers comme Shell, ENI, ExxonMobil, Anadarko, Total et d’autres provoquera l’expulsion de milliers de personnes leurs terres. En plus de contribuer au changement climatique, le gaz, le pétrole et le charbon apportent la pauvreté, les conflits, les dettes et la pollution, surtout en Afrique. Nous devons résister, affronter, éduquer, et engager des poursuites judiciaires pour que les combustibles fossiles restent sous terre et qu’on se tourne vers l’énergie renouvelable, dirigée par les peuples. Ensemble, nous pouvons le faire !