Amsterdam, le 4 avril 2018 : Les Amis de la Terre Pays-Bas menacent de poursuivre Shell en justice si l’entreprise reste inactive face aux injonctions à ne plus détruire le climat.

Donald Pols, directeur des Amis de la Terre Pays-Bas, explique : « Shell fait partie des dix plus gros pollueurs du climat au monde. Depuis plus de 30 ans, l’entreprise sait qu’elle contribue à un changement climatique dangereux, mais poursuit néanmoins ses activités d’extraction minière et gazière et investit des milliards dans la recherche et le développement de nouveaux combustibles fossiles. »

L’action en justice est soutenu par les Amis de la Terre International, qui mènent une campagne en faveur de la justice climatique pour les personnes qui subissent les conséquences des énergies polluantes et du changement climatique à travers le monde. Bon nombre des 75 groupes membres des Amis de la Terre International se mobilisent pour empêcher Shell d’exploiter les combustibles fossiles dans leur pays.

Karin Nansen, présidente des Amis de la Terre International, commente : « Cette action en justice est importante pour les gens, où qu’ils se trouvent. Shell cause d’immenses dégâts dans le monde entier. Le changement climatique et les énergies polluantes ont des effets dévastateurs à travers la planète, en particulier dans les pays du Sud. Ces poursuites nous permettront peut-être d’amener Shell à répondre de ses actes. »

L’action en justice des Amis de la Terre Pays-Bas s’inscrit dans le cadre d’un mouvement mondial grandissant visant à amener les entreprises à rendre des comptes quant à leur contribution aux dangers du changement climatique. En janvier, la ville de New York s’est rendue devant les tribunaux pour exiger un dédommagement de la part des cinq plus grandes compagnies pétrolières – dont Shell –  pour les conséquences du changement climatique. Les villes de San Francisco et de Oakland, ainsi que plusieurs comtés de Californie, ont engagé les mêmes procédures. Un paysan péruvien poursuit en justice le fournisseur d’énergie allemand RWE pour avoir contribué, via le changement climatique, à la fonte des glaciers situés en amont de son village. L’action en justice des Amis de la Terre Pays-Bas est unique car il s’agit du premier procès climatique à exiger d’un exploitant de combustibles fossiles non pas un dédommagement, mais qu’il agisse vis-à-vis du changement climatique.

Si nous l’emportons, ce dossier révolutionnaire pourrait réduire sensiblement les investissements pétroliers et gaziers de Shell dans le monde en forçant l’entreprise à respecter les objectifs climatiques.

Et Nansen d’ajouter : « Si nous gagnons cette affaire, elle aura des répercussions importantes sur les autres entreprises qui exploitent les combustibles fossiles, et ouvrira la porte à d’autres actions en justice à l’encontre des pollueurs du climat. Les Amis de la Terre International militent en faveur de lois contraignantes pour les compagnies comme Shell qui se croient souvent au-dessus des lois, y compris lorsqu’il s’agit d’objectifs relatifs au climat. »


Porte-paroles :

Karin Nansen, présidente des Amis de la Terre International
+598 98 707 161
 chair@foei.org

Lowie Kok ou Marlijn Dingshoff des Amis de la Terre Pays-Bas
+31 (0) 62 959 3883

+31 (0) 20 550 7333

Sara Shaw Amis de la Terre International
+44 (0)7974 008 270
press@foei.org

Pour plus d’informations: