La biodiversité est hautement menacée: les espèces terrestres ont décliné de 38% et les espèces marines de 36% depuis 1970. De plus, les écosystèmes sont gravement contaminés par les organismes génétiquement modifies (OGMs), dont la nouvelle génération, connue sous le nom de biologie synthétique, nous préoccupe énormément.

Cette érosion de la nature affecte l’humanité toute entière, et surtout les Peuples Indigènes, les Communautés Locales et les agriculteurs, qui subissent les impacts négatifs de la perte de biodiversité et de la mise en place de certaines politiques environnementales. Les fausses solutions telles que le Programme de Réduction des Émissions causées par la Déforestation et la Dégradation des forêts (REDD), la Compensation Biodiversité et les Paiements pour Services Environnementaux (PSE), sont particulièrement dévastatrices.

Depuis 1992, la quasi-totalité des pays font partie de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB en anglais), dont l’objectif principal est la conservation de la biodiversité. Les pays membres se réunissent tous les deux ans au sein de Conventions des Parties (COPs). Les Amis de la Terre International participent actuellement à la treizième COP de la CBD (la COP 13), qui se tient du 4 au 17 décembre à Cancun, au Mexique.

La délégation de six personnes des Amis de la Terre International présente à la COP 13 appelle à:

– Rejeter toutes formes de financiarisation de la nature
– Rejeter l’économie verte
– Promouvoir les droits des Peuples Indigènes, des Communautés Locales et des agriculteurs (à travers des projets de Gestion Communautaire des Forêts, par exemple) et défendre ces populations de l’impact des fausses solutions
– Rejeter toute forme de biologie synthétique, dont le forçage génétique (gene drives en anglais)
– Défendre les droits des petits agriculteurs face aux avancées de la biologie synthétique
– Générer un véritable changement de système, nécessaire pour protéger la biodiversité

Sur cette page, vous trouverez toute l’information nécessaire pour suivre de près les thèmes de cette COP et mieux connaître notre travail.

Photo: Programme de gestion communautaire de forêt près de Hanura, Pesawaran, en Indonésie, Décembre 2016 © Amelia Collins/Les Amis de la Terre International

Nouvelles connexes

 

Vidéos

Porque necesitamos un completo cambio de sistema (en anglais)

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=5VMVmrR-tmo[/youtube

 

La biología sintética pone en riesgo la subsistencia de los pequeños agricultores (en anglais)

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=bP19G96BAsY[/youtube

La biologie synthétique pourrait transformer la Nature telle que nous la connaissons aujourd’hui (en anglais)

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=cbMTgn7CwIE[/youtube

Les ressources naturelles doivent rester entre nos mains (en anglais)

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=TxBul7ZxnFk[/youtube

 

Comment le secteur privé a converti la Nature en actifs financiers (en espagnol)

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=Xxe7fkdZhDU[/youtube

 

La Nature se négocie hors des discussions officielles et c’est dangereux (en espagnol)

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=UT2bYgAAl1A[/youtube

 

Les intérêts privés dictent les politiques sur la biodiversité (en anglais)

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=SdXFWP30yfo[/youtube

 

Connaissez notre délégation

Notre délégation fait partie de l’Alliance CBD, un réseau qui réunit environ quatre cents représentants de la société civile désireux de suivre de près les travaux de la Convention sur la Diversité Biologique (CBD) et de faire entendre leur voix en assistant aux COPs. Les vidéos ci-dessous ont été réalisées par l’Alliance CBD dans le but de présenter ses membres.

Nele Marien et Isaac Rojas, les co-coordinateurs du Programme de Forêts et Biodiversité des Amis de la Terre International, suivent le thème de la Financiarisation de la Nature :

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=jsnKg7m5AuA[/youtube

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=fmhVkJHwOBk[/youtube

(en anglais)

Claudia Ramos, membre d’Otros Mundos A.C. / Les Amis de la Terre Mexique, co-coordinatrice du Programme de Forêts et Biodiversité des Amis de la Terre Amérique Latine et Caraïbes, est à la COP pour promouvoir la Gestion Communautaire des Forêts :

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=twhdDnrfqoU[/youtube

(en espagnol)

Mariann Bassey Orovwuje, de Environmental Rights Action / Les Amis de la Terre Nigéria, est là pour défendre les droits des petits agriculteurs face aux avancées de la biologie synthétique :

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=8eCjbh_BTBg[/youtube

(en anglais)

Dana Perls, des Amis de la Terre États-Unis, appelle les négociateurs à mettre en place un moratoire sur le développement, l’application et la libération dans l’environnement du forçage génétique :

[youtube width= »600″ height= »337″https://www.youtube.com/watch?v=IyazwPVGXcE[/youtube

(en anglais)