LA HAGUE / AMSTERDAM, 20 JUILLET 2021

La décision de Shell de faire appel envoie le « mauvais signal » selon Donald Pols , le directeur de l’organisation néerlandaise pour l’environnement Milieudefensie.

« Shell se doit de prendre les mesures appropriées sans attendre, comme cela lui a été ordonné par le juge. Plus elle tardera à le faire, plus les conséquences climatiques seront graves pour nous tous ».

Le 26 mai 2021, le tribunal de La Haye a ordonné à Shell de réduire ses émissions de CO2 de 45 % d’ici à l’année 2030 sur la base des niveaux mesurés en 2019. Les juges ont estimé que cette mesure était nécessaire pour contrecarrer un changement climatique aux effets dangereux. L’affaire a été portée devant la justice par l’ONG Milieudefensie, conjointement avec six autres organisations et 17 000 co-demandeurs, et a été soutenue par des millions de personnes à travers le monde. (1)

Comme l’explique Donald Pols :

« Nous sommes tous confrontés à une tâche énorme dans la lutte contre la crise climatique. Le tribunal a ordonné à Shell de réduire radicalement ses émissions. L’appel interjeté par Shgell n’a que pour seul but que de repousser encore toute action de sa part et cela est dangereux pour notre avenir. »

Roger Cox, avocat de Milieudefensie précise :

« Les verdict rendu par les juges vis-à-vis de Shell est soigneusement réfléchi. Nous sommes convaincus que ce jugement sera confirmé en appel. La science est claire sur les conséquences dangereuses du changement climatique et les solutions pour y remédier ».

Cette victoire a marqué un tournant dans la lutte contre le changement climatique. Pour la première fois dans l’histoire, une grande entreprise polluante a été jugée responsable de son rôle dans le changement climatique et de ses conséquences dangereuses. En outre, les juges ont confirmé que l’importante contribution de Shell aux émissions mondiales de CO2 constitue une menace pour les droits humains.

Cette décision crée un précédent pour d’autres affaires judiciaires dans le monde. Par exemple, en France, la société pétrolière et gazière Total doit comparaître devant un tribunal dans une affaire climatique similaire.

Sara Shaw, coordinatrice pour la justice climatique et l’énergie à les Amis de la Terre International , déclare :

« Le verdict rendu à l’encontre de Shell représente une victoire de la justice climatique pour les mouvements et les communautés affectés par le changement climatique dans le monde entier. Nous ne doutons pas qu’il permettra de parvenir à des victoires devant les tribunaux contre d’autres grands pollueurs. Shell ne devrait pas perdre son temps à faire appel : l’histoire, la science et la justice sont de notre côté. Il n’y a pas de temps à perdre dans la lutte contre la crise climatique. »

Note aux journalistes :

  1. Les co-plaignants sont : ActionAid Pays-Bas, Both ENDS, Fossil Free Pays-Bas, Greenpeace Pays-Bas, Jeunes Amis de la Terre Pays-Bas et l’Association des Wadden (Waddenvereniging), ainsi que plus de 17 000 citoyens néerlandais.

Contacts presse :

Pour de plus amples informations et/ou des demandes d’interview, veuillez contacter le service de presse de Milieudefensie :
Arjan de Boer : 06 22398887
Jasperine Schupp : 06 29593873
Contact presse général : press[at]foei.org / persvoorlichting[at]milieudefensie.nl

Vous trouverez de plus amples informations et des photos sur l’affaire et les questions climatiques à l’adresse suivante :
https://en.milieudefensie.nl/news/press-kit-climate-case-against-shell

Victoire historique : les Amis de la Terre remportent le procès climatique contre Shell