Bonn, 3 novembre 2017: Juste avant les négociations de l’ONU sur le climat, organisées par Fidji mais se déroulant à Bonn, en Allemagne, du 6 au 17 novembre prochain, les Amis de la terre International rejoindront BUND/ les Amis de la terre Allemagne et des milliers de militants lors d’une manifestation citoyenne pour appeler à l’abandon du charbon en Allemagne et dans le monde.

 

Hubert Weiger, président des Amis de la terre Allemagne:

« Le nouveau gouvernement allemand doit suivre l’exemple du Canada, de l’Italie, des Pays-Bas et du Royaume-Uni, qui ont tous annoncé l’abandon progressif du charbon avant 2030. La Chancellière Angela Merkel doit annoncer l’abandon progressif du charbon à Bonn et le mettre en œuvre à Berlin. La politique climatique, ça commence à domicile. »

Cette année, les négociations sur le climat se déroulent aux portes d’un des principaux bassins houillers d’Europe, parmi les plus pollués. Dans le monde, 1600 nouvelles centrales au charbon devraient ouvrir leurs portes dans 850 lieux différents, mettant à mal les efforts pour garder la hausse des températures mondiales en-deçà d’1,5 degrés tel que fixé par l’Accord de Paris, voire même de 2 degrés. La hausse moyenne des températures mondiales a déjà dépassé 1 degré et nous sommes face à une urgence planétaire: les inondations, les tempêtes, les sécheresses et l’augmentation du niveau de la mer sont dévastateurs et touchent surtout les plus pauvres et les plus vulnérables.

A Bonn, les Amis de la Terre International proposeront comme principales solutions à la crise climatique de mettre un terme aux énergies sales, dont le charbon, et à mettre en place un nouveau système énergétique propre, équitable, porté par les communautés et capable de transformer la vie des personnes.

Actuellement, les contributions décidées à l’échelle nationale (NDC) et les financements émanant des pays développés n’ont pas l’ambition nécessaire pour garantir une transformation urgente au Nord et une révolution énergétique centrée sur les personnes au Sud. Selon les Amis de la Terre International, c’est une injustice puisque ceux qui sont le plus touchés par le changement climatique ne sont pas responsables de la crise qu’ils subissent.

Karin Nansen, présidente des Amis de la Terre International:

« Eradiquer le charbon et d’autres formes d’énergies polluantes est fondamental pour répondre à l’urgence climatique mondiale. C’est absurde de parler de manière abstraite des ambitions climatiques dans un centre de conférence sans aborder la question de la poursuite de l’utilisation des combustibles fossiles à l’extérieur. Nous exhortons les gouvernements des pays développés à mettre fin dès à présent à l’exploitation des énergies sales et à arrêter de financer des projets énergétiques polluants chez eux ainsi que dans les pays en développement. Ces projets sont non seulement nocifs pour le climat, mais ils représentent en outre une menace pour les communautés locales du fait de la pollution et de l’accaparement des terres qui les accompagnent. »

Les groupes des Amis de la Terre partout dans le monde appellent à éradiquer le charbon et toutes les autres formes d’énergie sale pour sortir de la crise climatique.

Nur Hidayati, directeur de WALHI/ Amis de la Terre Indonésie:

« Pour beaucoup de communautés indonésiennes, la forêt c’est la vie. Le charbon détruit les forêts et les moyens de subsistance des populations, ignore les alternatives énergétiques propres et empêche l’Indonésie de respecter ses engagements de réduction d’émissions de carbone dans le cadre de l’Accord de Paris. Nous devons nous mobiliser pour arrêter l’extraction du charbon en Indonésie et partout ailleurs. »

Les Amis de la Terre International soutiennent les communautés qui résistent face aux énergies polluantes et qui prennent le contrôle de leurs propres énergies propres. Les Amis de la Terre international sont solidaires de tous ceux qui sont confrontés aux effets dévastateurs du changement climatique aujourd’hui.

Karin Nansen conclut:

« D’Allemagne jusqu’en Indonésie et partout dans le monde, les gens veulent un avenir énergétique renouvelable, sûr, durable et équitable. La transition vers cet avenir doit être juste pour les travailleurs et les communautés. Cette transition ne peut en aucun cas passer par le gaz, qui est aussi une énergie sale. Nous avons besoin d’une transformation énergétique maintenant. Nous avons besoin de la justice climatique maintenant. »

FIN

Notes pour les éditeurs

CALENDRIER MEDIAS

Samedi 4 novembre 2017 – À partir de 12h

Titre: Marche pour le climat: « Oui à la justice climatique, non au charbon! »

Organisateur: Amis de la Terre Allemagne

Lieu: Münsterplatz, Bonn

Lien: https://www.klima-kohle-demo.de/english/

Lundi 6 novembre 2017 – 12h00-12h30

Conférence de presse d’ouverture de la COP23: Attentes des négociations, en mettant l’accent sur les communautés touchées par le changement climatique en Asie Pacifique et au-delà.

Organisateur: Amis de la Terre International

Présidente: Karin Nansen, présidente des Amis de la Terre International

Panel: Hemantha Withanage (Amis de la Terre Sri Lanka), Dipti Bhatnagar (Amis de la Terre International), Kwami Dodzi Kpondzo (Amis de la Terre Togo). Autres orateurs à confirmer

Lieu: Salle de conférence de presse 2, Zone BULA (un plan du centre de conférence est disponible ici: http://unfccc.int/meetings/bonn_nov_2017/items/10068.php#gc_20)

Jeudi 9 novembre 2017 – 16h45-18h15

Manifestation parallèle des Amis de la Terre: Le gaz fossile, un avenir énergétique propre ou un dangereux chemin vers le changement climatique? Les Amis de la Terre Europe présenteront leur nouveau rapport, qui réfléchit à la compatibilité du gaz avec le budget carbone de l’Europe.

Orateurs: Orateurs de différentes communautés du Nord et du Sud touchées par le développement du gaz, notamment le Professeur Kevin Anderson (Université d’Uppsala, Suède), Jagoda Munic (Amis de la Terre Europe), Corporate Europe Observatory et d’autres.

Lieu: Salle 10, Zone Bonn

D’autres conférences de presse seront annoncées ultérieurement.

PRINCIPALES PUBLICATIONS

Décennie zéro: s’attaquer aux causes profondes du changement climatique demande rapidité et audace (2016)

https://www.foei.org/wp-content/uploads/2016/11/17-FoEI-decade-zero-FR-lr.pdf

PORTE-PAROLES

Les porte-paroles des Amis de la Terre International d’Afrique, d’Asie Pacifique, d’Europe et l’Amérique latine seront disponibles pour des entretiens pendant la COP23, notamment:

  • Karin Nansen (Uruguay) – Présidente des Amis de la Terre International
  • Sara Shaw (Royaume-Uni) – Coordinatrice du Programme international pour la justice climatique et l’énergie des Amis de la Terre International
  • Dipti Bhatnagar (Mozambique) – Coordinatrice du Programme international pour la justice climatique et l’énergie des Amis de la Terre International

PHOTOS

https://www.flickr.com/photos/foei/albums

CONTACTS AVEC LES MEDIAS

Pour d’autres informations ou pour organiser des entretiens, merci de prendre contact avec: press@foei.org

TAGS SUR LES MEDIAS SOCIAUX

Twitter: Suivez @FoEint et utilisez les hashtags #COP23 et #ClimateJustice