L’expédition sur l’Everest Climbing for Climate Justice – organisée par la campagne Save the Himalayas et Khangri Media, en collaboration avec les Amis de la Terre Népal / Pro Public – a gravi avec succès le mont Everest le 20 mai afin de demander la justice climatique depuis le sommet du monde.

De retour à Katmandou, l’équipe a tenu une conférence de presse le 25 mai 2013.

Sudarshan Gautam – un résident canadien né au Népal qui n’a pas de bras – est devenu la première personne sans bras ni prothèses à gravir le mont Everest. Il a expliqué aux médias avoir été témoin de la manière dont le changement climatique affecte l’Himalaya, et a déclaré que « le mont Everest a perdu la majeure partie de son glacier et ressemble désormais à un gros rocher noir. » Il demande instamment à la communauté mondiale de réduire immédiatement les émissions de gaz à effet de serre.

Pemba Dorje Sherpa – qui détient le record du monde pour avoir gravi le mont Everest en un temps record, et a établi quatre records du monde en gravissant le mont Everest – explique qu’il est désormais plus facile d’atteindre le sommet en raison du changement climatique car il y a de moins en moins de neige sur le mont Everest. « Aujourd’hui, on peut atteindre le camp 3 avec une simple paire de baskets ».

Prakash Mani Sharma, directeur des Amis de la Terre Népal, a félicité les membres de l’expédition qu’il a remerciés de leurs efforts en vue de sensibiliser à la justice climatique.

« Le Népal est hautement vulnérable face aux impacts du changement climatique et la population du Népal souffre déjà de ses conséquences. Les glaciers de l’Himalaya fondent à grande vitesse et les risques d’inondation liés au débordement des lacs glaciaires ont considérablement augmenté. Plus de 40 lacs glaciaires risquent de déborder. Ces inondations ont des impacts catastrophiques sur la vie et la propriété des milliers de personnes qui résident en aval de ces lacs », a mis en garde Prakash Mani Sharma.

Deux membres de l’expédition, Kapur Shrestha, et Min Bahadur Sherchan (82 ans), n’ont pas réussi à atteindre le sommet avec l’expédition et décidé de tenter l’ascension séparément, mais ont finalement échoué.

L’alpiniste népalais Min Bahadur Sherchan, âgé de 82 ans, avait pour objectif de devenir l’homme le plus âgé à atteindre le sommet, record qu’il a détenu pendant cinq ans, jusqu’en date du 22 mai 2013, lorsque le Japonais Yuichiro Miura, âgé de 80 ans, a atteint le toit du monde.