La conservation est un sujet brûlant, en particulier aujourd´hui à la lumière de la crise actuelle de la biodiversité. Elle est au premier plan à la Convention sur la diversité biologique (CDB), où les zones protégées font partie des négociations en vue d’un nouveau cadre mondial pour la biodiversité.

La diversité des écosystèmes, des espèces et des ressources génétiques est le fondement de la vie; nous ne pouvons pas vivre sans elle. Mais l’activité humaine est en contradiction avec la biodiversité, en raison d’une spirale de croissance et de consommation toujours plus élevée et d’une exploitation toujours plus forte des ressources et des habitats naturels. Les zones protégées peuvent être et sont dans certains cas une force positive, mais de nombreuses interprétations sont irréversiblement dommageables pour la biodiversité et les personnes qui la protègent.

Dans ce document de position, nous présentons le modèle et les conditions nécessaires pour que les zones protégées débouchent sur un meilleur système de conservation que le système actuel. Une approche de la conservation basée sur les droits qui protège réellement la biodiversité et les droits des peuples autochtones et des communautés locales.