La 22e Conférence des Parties (COP) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) se tiendra à Marrakech, Maroc du 7 au 18 novembre 2016. Les Amis de la Terre International et les groupes membres de Amis de la Terre seront présents à cette conférence.

L’année dernière, Amis de la Terre a qualifié l’Accord de Paris comme une entente simulée qui n’offrirait pas une vraie justice climatique. Nous serons à Marrakech pour nous exprimer sur la nécessité d’agir pour une action urgente, pas sur des mots creux, et de faire en sorte que la voix des populations affectées par le changement climatique, l’énergie sale et les fausses solutions, est entendue.

Nous sommes entrés dans la «décennie zéro» – les dernières années où nous pouvons encore lutter contre le changement climatique dangereux si nous prenons les mesures drastiques nécessaires maintenant. Pour le bien de la planète et de ses populations, les émissions de gaz à effet de serre doivent chuter, mais nous ne devons pas perdre de vue le besoin d’équité et de justice.

“Il ya 1,2 milliard de personnes vivant sans accès à l’électricité et plus de la moitié de ces personnes sont en Afrique. Les initiatives dirigées par l’Afrique et centrées sur les personnes – telles que l’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique – doivent être soutenues pour travailler pour les gens. Cependant, nous ne voyons de plus en plus que les mêmes -anciens – et nouveaux projets d’énergie sale – de pétrole, de charbon, de gaz et de grands barrages, de fracking et même des sables bitumineux – qui continuent de dévaster les collectivités”.

Geoffrey Kamese, Chargé de programme principal, Amis de la Terre Ouganda/NAPE

Nous devons continuer à construire un mouvement des peuples qui lutteront contre l’énergie sale, le changement climatique et les fausses solutions. Comme nous nous réunissons et nous mobilisons, nous pouvons surmonter le pouvoir des entreprises et vraiment commencer à changer le système économique sous-jacent.

Image principale: Mobilisation du pouvoir populaire à Paris à la COP21 © Luka Tomac / Les Amis de la Terre International

Publications

Rapport Décennie Zéro: Exiger une action rapide et audacieuse pour s’attaquer aux causes profondes du changement climatique.

Rapport Accès et autosuffisance de l’énergie: Ça suffit: comprendre l’efficacité énergétique comme partie intégrante de l’accès à l’énergie.

Rapport Energie sale en Afrique: L’énergie sale non seulement alimente les changements climatiques dangereux, mais cause aussi d’immenses dommages aux personnes, aux communautés, aux travailleurs et à l’environnement, partout dans le monde, en particulier dans des régions comme l’Afrique.

Une révolution energétique est possible: Paradis fiscaux et financement des mesures en faveur du climat

Videos

Regardez notre film d´animation pour comprendre comment le système d’énergie sale est à l’origine de l’injustice climatique.
La solution? Plus d’énergie sale, nous avons besoin d’une révolution énergétique maintenant.

[youtube width= »600″ height= »337″]https://www.youtube.com/watch?v=_q3gEpBlrRQ[/youtube]

 

Actualités